Chiang Mai

Seconde plus grande ville de Thaïlande derrière Bangkok, Chiang Mai située à l’extrême nord du pays est une ville animée et très agréable. Réputée pour sa qualité de vie, ses prix abordables et son environnement naturel, Chiang Mai se retrouve très souvent sur les itinéraires des voyages en Thaïlande.

Point de départ idéal pour explorer les montagnes du nord de la Thaïlande, Chiang Mai, ancienne capitale du royaume de Lan Na, nous invite également à découvrir la culture thaïlandaise, ses temples, sa gastronomie, ses sourires et ses traditions.

Histoire

En 1296, le Roi Mengrai décida de fonder la ville de Chiang Mai pour devenir la capitale du royaume de Lanna et ainsi succéder à celle de Chiang Rai qui tenait ce titre auparavant. Pour fortifier la cité contre les attaques des forces armées birmanes, ce souverain ordonna la construction d’un fossé et d’un mur autour de celle-ci. Malgré l’édification de ces remparts, Chiang Mai sera tout de même assiégé par les Birmans, de 1558 à 1725 par la dynastie Taungû, puis plus tard par la dynastie Konbaung.

Après la dernière invasion, Chiang Mai fut désertée par ses habitants et la ville devint inhabitée pendant près de quinze ans.

En 1774, quand le roi Taksin arriva au pouvoir, il reprit les choses en main et déclara de nouveau Chiang Mai en tant que capitale culturelle et économique du Nord.

Voyager à Chiang Mai

Chiang Mai a toujours gardé son identité culturelle grâce à ses habitants. Ces derniers ont su conserver leur coutume et leur tradition malgré le développement de la ville, l’arrivée de nombreux expatriés étrangers et l’intérêt que lui portent les touristes.

Ville régulièrement qualifiée d’agréable à vivre, Chiang Mai vous transporte à travers ses marchés typiques, ses temples bouddhistes et la nature luxuriante qui l’entoure. A Chiang Mai, il est impossible de s’ennuyer. Très animée, on garde tout de même la sensation de vivre chaque instant lentement et d’en profiter pleinement.

Promenez vous dans l’ancienne ville, entouré des remparts et profitez des nombreuses boutiques d’art et/ou d’objet artisanaux qui foisonnent ici et là. Ne manquez pas le dimanche soir le célèbre night market. Dans une joyeuse ambiance, baladez-vous entre les étales, faites quelques emplettes et surtout laissez-vous tenter par les délicieux Pad Thai ou brochettes pour seulement quelques bahts. Dégustez vos gourmandises dans l’enceinte du temple qui accueille à cet effet les stands de restauration. Si vous êtes fatigué de votre journée de visite, vous pourrez toujours vous autoriser une petite séance de massage de pied, d’épaule ou de la tête auprès des masseurs thaïlandais installés le long du trottoir à l’entrée du marché.

D’autres marchés et night market peuvent être intéressants à découvrir. On pense notamment au grand marché central de Warorot qui est une sorte d’institution à Chiang Mai. Situé dans le quartier chinois, le marché Warorot est le plus ancien et le plus grand marché de la ville. Le Samedi, le night Bazar, au centre de la ville, accueille des centaines de commerçants sur trois zones distinctes : l’Original Night Bazaar,Kalare Night Bazaar et Anusarn Night Bazaar :

Découverte des temples de Chiang Mai

Chiang Mai est réputée pour ses nombreux temples bouddhistes dispersés dans la ville et ses alentours.

Temple Wat Sri Suphan

Nous aimons vous faire découvrir le temple de Wat Sri Suphan au sud de Chiang Mai. Edifié vers 1502, la majorité des édifices qui le composent sont faits en argent. Les artisans orfèvres de l’époque qui ont façonné les éléments décoratifs du Wat Sri Suphan étaient maîtres dans leur domaine.

Les sessions de monk chats

Il s’agit d’une séance d’échanges entre les moines du temple et les visiteurs qui se déroule chaque mardi, jeudi et samedi de 17 h 30 à 21 h. La discussion tourne souvent autour de la vie d’un moine, de l’histoire du site, de la vie des habitants de Chiang Mai, etc. Ces religieux bouddhistes enseignent aussi l’art de la méditation.

Le temple Doi Suthep et Wat Phalat

Le temple de Doi Suthep situé à l’extérieur de la ville et perché à 1 200 mètres d’altitude est l’un des temples les plus populaires de Chiang Mai. Bien que l’on y croise de nombreux touristes, la visite vaut le détour, notamment grâce à sa vue plongeante sur la ville en contrebas. Sur le chemin, arrêtez-vous au temple Wat Phalat, caché dans la forêt et souvent oublié des voyageurs. La visite se fait alors dans le calme, entourée d’une végétation dense. Son accès nécessite une petite randonnée avec quelques passages difficiles mais toujours à l’ombre des arbres. Arrivé au temple, vous pourrez profiter d’une jolie sur la ville. Le temple, lui, semble se cacher derrière la végétation, sous la mousse envahissante. De petits bâtiments émergent lentement de la forêt pour laisser apparaître des sculptures de Bouddha vêtues d’une robe jaune, dispersés à l’entrée. Plus bas, de petites chapelles et des temples sont gardés par des dragons et des dieux bouddhistes.

Temple Wat Umong

Autres temples à ne pas manquer, le Wat Umong. Ce temple situé à l’ouest de la vieille ville bénéficie d’un cadre assez exceptionnel, puisque lui aussi se dévoile au cœur d’une forêt. Il fut édifié vers 1297 et est célèbre, entre autres, pour ses tunnels dans lesquels on peut admirer des fresques murales qui racontent le passé du site.

Un lieu de méditation

A la suite de travaux de rénovation en 1948, le temple Wat Umong devint un centre de méditation accessible au grand public. Ce sont les moines locaux qui enseignent les principes de base de cet art, mais aussi le bouddhisme. Certains d’entre eux ont de bonnes notions en anglais et pourront répondre à vos questions.

L’accès au site est gratuit . L’horaire d’ouverture est de 6 h à 17 h.

Le Wat Chiang Mai

Il s’agit du plus ancien temple de la ville qui se trouve dans le nord-est du vieux Chiang Mai. Il fut construit au XIII e siècle sous le commandement du Roi Mengrai, le fondateur même du royaume de Lanna.

Ce sanctuaire abrite 2 importantes statues de Bouddha, celui en cristal connu localement sous l’appellation de« Phra Satang Man » et celui en marbre appelé « Phra Sila ».

Le Wat Chedi Luang

Ce temple est situé dans le centre historique de la ville et abrite un grand stūpa. Il fut bâti au XIV e siècle par le Roi Saen Muang Ma lorsque celui-ci envisageait d’y enterrer les cendres de son père. La construction dura à peu près 10 ans, mais n’arriva pas à terme puisque le roi mourrut. Les travaux ne se poursuivirent qu’au milieu du XV e siècle pendant le règne du Roi Titokaraj. L’attraction principale des lieux est sans doute sa pagode qui fait plus de 60 m de haut et dont la base de forme cubique mesure environ 40 m de large.

Par ailleurs, c’est ce sanctuaire qui abritait dans un premier temps le fameux Bouddha d’émeraude qui, aujourd’hui est visible dans le Wat Phra Kaew de Bangkok.

Randonnée dans les montagnes de Chiang Mai

Chiang Mai est aussi réputée pour sa nature environnante et ses nombreuses possibilités de randonnée. Pour échapper à l’animation urbaine, réservez-vous une ou plusieurs journées à la découverte des environs. Jungle, forêt, massifs montagneux, parc naturels, rivières, cascades sont à découvrir. Plusieurs sites proposent des activités comme la tyrolienne, du bamboo rafting, rencontre avec les éléphants (dans les sanctuaires et pas de balade sur leur dos), treks…

Des festivals à ne pas manquer à Chiang Mai

En février

C’est à ce mois que le festival des fleurs de Chiang Mai a lieu. Celui-ci commence généralement le premier vendredi de février et dure 3 jours. Plusieurs animations sont organisées telles que la parade de chars ornés de fleurs, les concours de beauté, de danse, de musique, etc.

Tous les participants au défilé prennent le départ à la gare ferroviaire de la ville, puis passe par le pont Nawarat et finissent leur parade au parc de Nong Bual Hat.

En avril

Chaque année, souvent entre le 12 et 15 avril, on célèbre le nouvel an bouddhique ou Songkran à Chiang Mai. Durant toute la durée des festivités, les locaux s’aspergent d’eau dans les rues de la ville, tout cela dans une ambiance bon enfant.

Le Songkran est une occasion pour les locaux de montrer du respect aux aînés.

Quand planifier un séjour à Chiang Mai ?

Chiang Mai est soumis à un climat tropical divisé en 2 saisons, la saison sèche et la saison des pluies. Le meilleur moment pour un séjour dans cette ville se situe entre les mois de novembre et de février.

Comment s’y rendre ?

La ville de Chiang Mai se trouve au nord de la Thaïlande près de la frontière birmane. On peut y aller en bus, en train ou en avion.

En bus

Depuis Bangkok, rendez-vous à la gare routière de Mo Chit. Pour voyager confortablement, optez pour un bus VIP 24 si votre budget n’est pas limité.

En train

Toujours depuis Bangkok, rendez-vous à la gare de Hua Lampong pour prendre un train de nuit. L’avantage de choisir cette option est que cela vous permettra d’économiser une nuit d’hôtel. De plus, au petit matin, vous aurez l’occasion d’admirer les paysages de la province de Chiang Mai.

En avion

C’est le moyen le plus rapide d’arriver à Chiang Mai, car le trajet se fait seulement en 1 heure. Si vous souhaitez faire des économies, vous pouvez voyager à bord d’une des compagnies low-cost thaïlandaise depuis l’aéroport domestique de Don Mueang à Bangkok.

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+66 53114796