Le Wat Pha lat

Perdu au fond de la jungle, le Wat Pha Lat est un lieu de culte injustement méconnu à Chiang Mai. Tour d'horizon de l'attraction.

L'emplacement est délibérément discret. Il faut partir hors des grands axes de Chiang Mai. En s'avançant dans une forêt luxuriante, on voit des bonzes en tunique orange prier ou méditer en silence. Une rivière chante sourdement entre les éboulis de roches. Au sommet, le temple du Wat Pha Lat se présente devant vous, caché derrière le sombre rideau des arbres. Alors que le Wat Phra That Doi Suthep enregistre des milliers d'arrivées touristiques, cet adorable petit temple est littéralement tombé dans l'oubli. Quel dommage ! C'est presque un crime de rater ce havre de paix, bénéficiant d'un cadre idyllique entre bois, montagne et cascades. Voilà donc un site méconnu pour des vacances mémorables en Thaïlande du Nord !

Pour la petite histoire

Le  Wat Pha Lat ou, de son nom français, le Temple du Rocher a hérité d'un passé flatteur. Les chroniqueurs racontent que l'éléphant blanc du roi Kuena s'est arrêté pour dormir à cet endroit en 1355. Il fit aussi un somme sur une hauteur située à un jet de pierre de l'endroit précédent. À cette nouvelle, le roi donna l'ordre d'ériger deux temples bouddhistes sur les deux sites : le premier sera baptisé Wat Pha Lat, et le second, Wat Phra That Doi Suthep.

À l'origine, les  pèlerins l'ont baptisé Wat Sakithaka. Le bâtiment faisait office de caravansérail pour les fidèles bouddhistes partant en direction du mont Doi Suthep, un objet de culte fervent. Au début du XXe siècle, l'Empire du Siam décida d'installer un réseau routier vers la montagne à des fins de désenclavement. C'est alors que le temple perdit progressivement de son importance, les gens ne passant plus par la forêt pour faire le pèlerinage à Doi Suthep. D'établissement de repos, il s'est converti en retraite de méditation. Au fil des années, le temple fut livré à l'abandon et s'est réduit aujourd'hui à sa plus simple expression : une communauté monastique.

Le Wat Pha Lat aujourd'hui

Plus connu des habitants sous le nom de Temple de la Jungle, le Wat Pha Lat est un bijou immanquable de Chiang Mai. Bon nombre de promeneurs ne font pas attention à ce monastère bouddhiste perdu au fond des bois. Le désintérêt s'explique peut-être par la proximité avec le Wat Phra That Doi Suthep, l'un des temples les plus populaires de toute la Thaïlande septentrionale, qui éclipserait le temple forestier. Pourtant, les deux pagodes bouddhistes ont leurs propres attraits. Si vous êtes à la recherche d'une pépite touristique, le Wat Pha Lat décevra peut-être vos attentes. Mais pour ceux qui ont besoin de s'offrir un moment de répit, de s'éloigner de l'agitation incessante de Chiang Mai ou de se livrer à la méditation, cette adresse est un must-go.

L'exploration du site invite les touristes à s'enfoncer dans la forêt. Après 40 minutes de marche, ils croiseront sur leur route des moines en robe orange. En suivant leur direction, ils aboutiront à une cascade de granit en haut de laquelle dégringole un cours d'eau limpide. C'est étonnant de reconnaître cet amas de roches comme le portail d'entrée du sanctuaire. La rivière qui tombe en cascade et coule en douceur lui donne un arrière-plan féérique. On doit s'incliner devant le génie des bâtisseurs qui ont tenu à ce que l'architecture du temple se fond harmonieusement dans l'environnement naturel. Le foisonnement végétal, la situation sur une ligne de crête montagneuse, les rayons du soleil sur l'étang composent un cadre de rêve irréprochable pour les prêtres qui prennent à cœur  de s'oublier dans la contemplation spirituelle. Au sommet de la cascade, la vue sur Chiang Mai tout entière est saisissante.

Ce temple de rêve baigne dans une sérénité particulière à laquelle il est impossible de résister. Les couples succomberont sous son charme et se donneront l'occasion de raviver leur flamme et de partager des moments de complicité. Les plantes qui rampent de partout, enveloppant les murs et les sculptures, ne se déroberont pas aux bons yeux de touristes. Les racines des arbres entrelacées, les feuilles grimpantes, le revêtement de mousse forment un ensemble captivant. La construction, loin d'artificialiser le paysage, a été conçue dans la logique d'une parfaite harmonie. Un chef-d'œuvre du délicat et de la simplicité !

L'attractivité du Wat Pha Lat réside essentiellement à la qualité des œuvres sculpturales qu'il abrite. Les bouddhas sculptés du jardin adressent un sourire de bienvenue, comme une invite à baisser vos gardes et à oublier un instant vos soucis quotidiens. D'un bâtiment à l'autre,  figures d'animaux, de dragons et de créatures mythologiques émerveillent les visiteurs. En optant pour une visite guidée, vous apprendrez à quel point ces statues sont riches de sens et de symbole dans la croyance bouddhiste. 

Parmi les sculptures les plus importantes, mentionnons le maître Bouddha représenté dans une taille plus grande que nature, avec un sourire éclatant et une attitude empreinte de sérénité. La volée de marches qui se déroule le long du sentier jusqu'à la cascade est bordée de géants nagas, des serpents à plusieurs têtes magnifiquement ouvragés. Cet escalier blanc s'appelle « escalier naga de Doi Suthep ».

Informations pratiques

Dates et horaires d'ouverture

Le temple est ouvert tous les jours de 6 h à 17 h. Accès libre pour les touristes résidents et étrangers.  

Comment se rendre au Wat Pha Lat ?

Pour venir au temple forestier, le plus pratique est de héler un taxi (songthaew) depuis le centre-ville de Chiang Mai. Les taxis sont facilement identifiables à leur coloris rouge. . 

Le chauffeur vous déposera au bord d'une route ; prenez le virage à droite du bâtiment qui abrite le Bouddha blanc et suivez les instructions du panneau d'orientation. Rappelez-vous de payer les frais d'un trajet aller-retour, le temple étant situé en plein milieu de la jungle. Demandez au chauffeur de patienter une demi-heure le temps que vous faites le tour du bâtiment.

Autre route possible : celle qui mène directement au bout de Suthep Road, à deux pas de l'université de Chiang Mai. Ensuite, vous arriverez à un carrefour et prendrez le virage à droite. En montant le long de la route, vous remarquerez une antenne radio rouge et blanche sur la droite. Une carte d'orientation vous dirigera vers le chemin du temple.

Votre agence locale Sawad'Discovery vous met à disposition un chauffeur et guide local pour toutes les visites lors de votre séjour en Thaïlande.

Dans les environs

On note quelques lieux dignes d'intérêt aux environs du Temple du Rocher :

  • le Wat Chedi Luang ;

  • le parc zoologique de Chiang Mai ;

  • le jardin du palais d'hiver de Bhubing ;

  • le mont Doi Suthep et son célèbre temple ;

  • les villages Hmong à Maeo et à Khun Chankian.

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42