Mae Sot

Truffée de commerces et de temples bouddhistes, Mae Sot est une ville incroyable du nord de la Thaïlande, dans la province de Tak, frôlant les limites de la Birmanie. Revue de détail de la destination !

Temples impressionnants, paysages de rizières à couper le souffle, pierres précieuses plein les étals au marché de Rim Moei… L'étonnante diversité de Mae Sot séduit tous les voyageurs. Ce petit bourg de la région de Tak nous révèle le visage d'une autre Thaïlande, où se mélangent les influences birmanes et thaïes.. Bien que les lieux de mémoire prédominent, la balade peut tout à fait prendre des notes gourmandes ou changer en détente thermale. Le fait que Mae Sot soit tristement célèbre pour être un haut lieu de la criminalité et du trafic des drogues a longtemps handicapé le tourisme. Heureusement, des agences de voyage privées permettent aujourd'hui de découvrir la ville en toute sécurité et de sillonner ses points d'intérêt, y compris les ruines historiques de Sukkhothaï.

Un peu d'histoire

La ville de Mae Sot a la particularité de partager les frontières de la Birmanie – autre nom du Myanmar –, ce qui explique son passé aussi mouvementé que violent. Elle fut à une époque une possession birmane. De 1962 jusqu'en 2011, l'État du Myanmar fut à la merci des forces armées qui exerçaient un régime de dictature oppressive. Dans une optique d'aide humanitaire, la cité de Mae Sot accueillit alors une importante communauté de refugiés et de migrants birmans. Pour mieux appréhender ce lien historique entre la Thaïlande et le Myanmar, deux monuments sortent du lot : le pont de l'Amitié qui sépare les deux pays en traversant la rivière Moei, et la route de la Mort , pour la construction de laquelle des milliers d'ouvriers ont payé de leur vie parce que les forces birmanes n'ont pas accepté d'ouvrir les frontières de l'État aux étrangers.

Mae Sot aujourd'hui

Bienvenue dans cette petite ville insolite de la Thaïlande occidentale, à 87 km de Tak et à 492 km de Bangkok ! La société métissée et multiraciale frappe le touriste dès le premier regard. Au-delà de la couleur de peau, la présence birmane se révèle tant dans la cuisine et la manière de s'habiller, que dans les dents rougies et usées par le bétel, un produit à chiquer que tous les habitants, sans distinction d'âge et de sexe, consomment en lieu et place de la cigarette. Bien que de taille modeste, la ville de Mae Sot dégage une ambiance mystérieuse, étrange et inconnue que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Elle vaut largement le détour lors d'un séjour au nord-ouest de la Thaïlande. Vous y trouverez des pagodes dorées, des monuments historiques et des cascades ; de multiples trésors naturels sont à visiter dans les environs.

À voir et à visiter sur Mae Sot

Vous vous demandez quelles sont les activités à faire absolument à Mae Sot ? Consultez la liste de lieux d'intérêt incontournables ci-dessous.

Patrimoine religieux

Le Wat Chumphon Khiri

Ce temple bâti au XIXe siècle et connu autrement sous le nom de Wat Klang est une icône incontestable de la ville. Il faut y faire un tour pour découvrir le Bouddha de style maravichai. Son chedi restauré à plusieurs reprises est une fidèle réplique du stupa de Chawedagong qui fait la fierté de la Birmanie Au sein de la chapelle, l'image de Siddhârta Gautama en train de déjouer les manœuvres de la tentatrice Mara est également une attraction populaire auprès des visiteurs.

Le Wat Mani Phraison

Situé près du marché de la ville, ce sanctuaire est connu pour son grand chedi contenant plus de 233 cheddis en miniature. Les 500 000 statuettes de Bouddha à découvrir à tout prix à l'intérieur témoignent d'une délicatesse sculpturale exceptionnelle.

Le Wat Thai Watthanaram

Édifié au XIXe siècle, ce temple se trouve en dehors des murs de la ville, à environ 5 km du centre. Le lieu de culte est massivement fréquenté par les bouddhistes, car sa chapelle contient un grand Bouddha nommé Phra Phutthamahamuni. Ce dernier n'est autre qu'une copie conforme du bouddha sacré de Mandalay en Birmanie.

Le Wat Doi Hin Kio

Pour s'émerveiller de la culture bouddhique qui se perpétue jusqu'à ce jour dans la localité de Mae Sot, la visite du Wat Doi Hin Kio est indispensable. Le temple reçoit l'appellation de « Golden Rock », en raison de son emplacement idéal à flanc de falaise, que les pèlerins gravissent avec ferveur pour vénérer le chedi de style Mon au sommet. Un festival en l'hommage de Bouddha s'y tient tous les ans en février.

Patrimoine naturel

La chute d'eau de Thararak

Magnifique chef-d'œuvre de la nature, la chute d'eau se situe à une quarantaine de kilomètres de Mae Sot. Les eaux qui forment la cascade s'écoulent sur des roches calcaires.

Les sources thermales et les grottes de Mae Ka Sa

A 25 km au nord de la ville, les sources thermales sont accessibles en suivant un sentier de randonnée à travers la forêt. Vous sillonnerez une montagne et une végétation luxuriante. Les grottes se situent aux portes du village de Mae Ka Sa.

La splendide cascade de Pha Charoen

Cette chute d'eau à plusieurs niveaux fait partie intégrante du parc national de Namtok Pha Chaoren, à 40 km de bonne route au sud de Mae Sot.

Le marché

Mae Sot ne se résume pas à un creuset de temples et de stupas attestant de l'héritage culturel du bouddhisme. Pour vivre à fond l'ambiance locale, rien ne vaut une sortie shopping dans les marchés en plein air.

Le marché de Mae Sot

Même si le démon de la consommation ne vous tente pas, il ne faut pas manquer cet endroit animé, coloré et plein de vie. Le marché regorge de produits authentiques du terroir, allant des bijoux traditionnels jusqu'aux fruits et légumes frais, en passant par les délicieuses recettes à base de riz, le plat de base des Birmans. L'alimentation de rue y est la règle, et les gourmets pourront y manger bien sans avoir besoin de casser leur tirelire.

Le marché de Rim Moei

Si vous êtes à la recherche de produits de luxe, dirigez-vous au marché de Rim Moei et perdez-vous un instant dans son immense labyrinthe où affluent les boutiques de mode, de joaillerie, d'objets high-tech ainsi que les enseignes d'artisanat. On y trouve quasiment de tout, et ce, à une large gamme de prix ! Le marché est célèbre dans toute la Thaïlande pour le commerce de pierres précieuses. Un lieu de shopping à ne pas manquer à seulement 5 km à l'ouest de Mae Sot. Vous entendez les gens l'appeler « marché Rim Moei » ou « marché frontalier ».

Le pont de l'amitié

Enjambant la rivière Moei, qui marque la limite où finit le Royaume du Siam et où commence la Birmanie, le pont est un monument très évocateur de la ville. Achevé récemment en 2019, il a été inauguré en présence du premier ministre thaïlandais et de la présidente du Myanmar. Ce symbole historique exprime la volonté politique de mettre un terme aux années de conflits armés dont la ville de Mae Sot fut témoin par le passé. La majorité des touristes aiment s'y arrêter pour prendre des photos.

Quand partir à Mae Sot ?

La ville de Mae Sot est soumise à un climat tropical de savane avec des hivers secs. La période la plus chaude de l'année se situe souvent en avril avec des pics de température pouvant atteindre les 36,8°C.

La période des moussons débute en mai et prend fin en octobre.

Comment s'y rendre ?

La robustesse des voies de communication et la création d'un aéroport municipal rendent l'accès à la ville très facile. Pour voyager à Mae Sot, les touristes ont le choix entre l'avion ou les transports communs. L'aéroport de Mae Sot est situé en périphérie de la ville, à environ 2 km du centre-ville et à 1 km de la frontière birmane.

Arriver en bus

Pour économiser sur les frais de transport, la meilleure solution est de prendre un bus de nuit. Si vous partez de Bangkok, il faut aller à la gare routière de Mo Chit. Le trajet vers Mae Sot se fait souvent de nuit.

Arriver par les airs

Si vous choisissez l'avion en prenant le départ à la capitale, il faut vous rendre à l' aéroport international de Don Muang. La durée du vol est d'environ 1 h 15.

Se déplacer à Mae Sot

La ville de Mae Sot est le royaume des cyclistes. Les établissements d'hébergement sont nombreux à proposer des services de location de vélo. Prix : comptez entre 50 et 100 bahts la journée. Le vélo est pratique et coûte moins cher, et l'environnement vous dira un grand merci.

Si vous n'êtes pas un adepte du vélo, les bus publics desservent tous les sites touristiques de la ville. Et, bien entendu, les songthaew et les taxi-motos sont répandus à Mae Sot comme dans toutes les régions thaïlandaises.

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42