Le Wat Sri Suphan (Silver Temple)

Dans la cité de Chiang Mai, la façade argentée du Wat Sri Suphan séduit tous les visiteurs. Un trésor architectural à ne pas manquer !

Introduction

À la tombée du soir, le Temple d'Argent de Chiang Mai s'illumine au grand bonheur des promeneurs. Des fidèles brûlent de l'encens devant une statue. Des moines en tunique orange vous saluent humblement les mains jointes en passant leur chemin. La tradition bouddhiste s'y révèle dans toute sa pureté, pure comme ce métal précieux à partir duquel sont fabriquées les différentes parties du monastère. Achevé au xvie siècle et restauré au début du xxie siècle, le Wat Sri Suphan, plus connu sous le nom de Silver Temple, Aussi appelé « le temple d'argent » ou « Silver temple » , ce monastère bouddhistecompte parmi les plus belles réinterprétations de l'art Lanna. figure parmi les attractions Échanger quelques mots avec les moines du temple, apprendre les moments clés de son histoire, tester les bienfaits de la méditation… Une riche expérience vous attend au Wat Sri Suphan durant vos vacances à découvrir dans la cité de Chiang Mai. Le complexe se trouve plus exactement au sud de la vieille ville et se distingue des autres temples de la région grâce à son style architectural unique basé essentiellement sur l'argenterie. En effet, tous les bâtiments qui composent le temple ont tous été confectionnés à partir de ce métal précieux. Ce dernier a été spécialement choisi, car il symbolise la pureté. Toutefois, on note quelques éléments du décor qui revêtent du plaqué or.

Histoire

L'idée extravagante de recouvrir le monastère d'argent est relativement récente. Elle remonte à l'an 2008 pour être plus exact. Âgé de plus de 500 ans, le Wat Sri Suphan a vu le jour durant le règne de Mengrai qui établit sa souveraineté sur les villes du Nord.Le Wat Sri Suphan fut construit vers le début du XVIe siècle durant le règne du roi Mengrai et à cette époque, on l'appelaitSon nom initial est Wat Srisuphan Aram. Ce dernier servait alors de lieu de culte à un humble village d'artisans. Sous l'effet des intempéries, l'édifice fut mainte fois détruit, reconstruit et retouché au fil des siècles. Cela dit, les responsables de chantier ont tenu compte de l'architecture d'origine, de sorte que le temple est restitué fidèlement dans le style Lanna.

Le qualifier de « Silver Temple » est un peu prétentieux, vu qu'une partie est en zinc ou en alliage. Lors des travaux de réparation en 2004, l'abbé Phithatsuthikhun a eu recours aux orfèvres de la région. D'où la prédominance de l'argent artisanal. Le temple est revêtu totalement d'argent du sol jusqu'au plafond. C'est ce qui le rend unique d'un point de vue culturel : on peut y voir un monument d'orfèvrerie témoignant d'une tradition artisanale pratiquée depuis des générations.Suite aux diverses intempéries qui ont sévi au fil des années, la structure des bâtiments a subi quelques dégâts. Des travaux de rénovation et d'embellissement ont donc été effectués.

En 2004, par exemple, les travaux ont été sous le commandement de l'abbé Phra Kru Phithatsuthikhun. Ce dernier a fait appel à des artisans orfèvres de la région pour travailler sur le chantier. Ainsi, au lieu d'opter pour des techniques de rénovation moderne, l'abbé s'est plutôt fié aux compétences et au savoir-faire de ces professionnels. La majorité des pièces nécessitant des réparations ont été faites avec un mélange de zinc et d'alliage. L'argent a été principalement utilisé pour les images sacrées.

Aujourd'hui

La raison du déplacement au Wat Sri Suphan est double. D'une part, l'inspection des lieux permet d'admirer la décoration sublime en argent. Des chefs-d'œuvre sculpturaux en argent plein les yeux, des figurines de Bouddha en argent à chaque coin de la pièce… Les collectionneurs ne seront pas déçus, car ils pourront même en acheter. D'autre part, le fait de partager le quotidien des moines bouddhistes exauce les besoins d'évasion spirituelle. Leur intérêt se détache des biens charnels et se rapproche du monde des dieux. Ils se recueillent pour les prières, présentent des offrandes de nourriture et de fleurs en allumant des bougies ou méditent pieusement aux pieds de Bouddha. Inoubliable !

L'Ubosot du Wat Sri Suphan

Avec son revêtement en argent depuis la base jusqu'au comble, l'Ubosot est assurément le coup de cœur des visiteurs Ce bâtiment, entièrement recouvert d'argent, (à l'extérieur et à l'intérieur) est sans doute l'attraction principale du complexe religieux. Il Sa toiture en trois étages suit le style plan classique des temples pagodes du nord du pays avec le fameux toit à trois niveaux. Malheureusement, la gent féminine n'est pas admise à franchir le seuil de La la salle d'ordination qu'il abrite ne peut être visitée par la gent féminine. En effet, il y a uUne inscription (en thaï et en anglais) à l'entrée qui rappelle clairement ce détail en thaï et en anglais. Cette interdiction d'entrée pour lesà l'adresse des femmes est liée à une vieille croyance Lanna comme quoi leselon laquelle le temple risquerait de se détériorer si cela arrivaiten cas d'infraction et que la femme elle-même pourrait aussi êtreserait menacée par un en danger.

Conversation avec les moines locaux

Les séances de conversation avec les moines attirent également un nombre croissant d'adeptes. Des sessions de « monk chats » Quelques moines locaux ont acquis de solides notions d'anglais. Au cours des « monk chat », ils racontent des faits anecdotiques sur le temple, rendent compte de l'emploi du temps d'un prêtre bouddistebouddhiste ou encore du retentissement du bouddhisme sur les mœurs sociales et culturelles de Chiang Mai. Notons que ces échanges sont souvent organisées régulièrement le mardi, le jeudi et le samedi au Wat Sri Suphan les mardis, les jeudis et les samedis à partir de entre 17 h 30 jusqu'à et 21 h. Il s'agit de séances d'échanges avec les moines résidents. La discussion tourne généralement autour de l'histoire du temple, la vie d'un prêtre au monastère, mais aussi du quotidien des habitants de Chiang Mai. Quelques moines locaux ont acquis de bonnes notions en anglais et cela constitue un point positif, car déjà, la barrière de la langue est évitée.

Mis à part lces séances de conversation avec les prêtres bouddhistesentretiens locaux, on propose également des cours de méditation sur placeles visiteurs pourront s'initier à la méditation , une philosophie de vie répandue qui plonge ses racines dans les enseignements du bouddhisme. Cela a pour but de faire découvrir aux touristes les principes mêmes du bouddhisme. Le but ultime étant de trouverLe but ultime consiste à être en harmonie totale avec les éléments afin de reprendre confiance en soi et retrouver la paix intérieure.

L'atelier d'argenterie du temple

L'attractivité touristique du site est aussi à mettre sur le crédit des orfèvres locaux qui travaillent directement sur place. Qui aurait pensé qu'un sanctuaire bouddhiste deviendrait un musée d'argenterie à ciel ouvert ? Vous pourrez voir en direct les artisans locauxsculpteurs de métaux en pleine action, parcourir les objets en tous genres qu'ilsgenres qu'ils confectionner confectionnent ou vous en procurer quelques-uns, si cela vous fait enviedes objets en tout genre. Il faut également savoir qu'unD'ailleurs, un atelier de sculpture sur métal est ouvert aux visiteurs proposé aux visiteursau prix de pour environ 200 bahts par tête l'heure et par personne. La séance d'apprentissage dure en entre 1 heure et 3 heures moyenne de 1 à 3 h selon le votre choix.

Infos pratiques

Horaires de visite et tarifs

Le Wat Sri Suphantemple d'argent est ouvert tous les jours de 6 h à 21 h. Un droit d'entrée de 50 bahts par personne (1,4 €) est exigible aux visiteurs. Le moment recommandé pour la visite est le début de soirée, lorsque le temple s'illumine, offrant des jeux d'ombre et de lumière dans les environs. et l'accès y est payant (50 bahts par personne). Le mieux est de s'y rendre le soir, car l'endroit s'illumine et dévoile un tout autre visage pour le bonheur des yeux.

Rappel

L'endroit que vous allez visiter estVeillez à respecter le code vestimentaire en vigueur dans les lieux de culte thaïlandais : des habits décents qui dissimulent les jambes, les bras et les épaules un lieu de culte, alors il faudra s'habiller décemment en veillant à bien couvrir vos jambes et vos épaules.

Comment s'y rendre ?

Facile à repérer, Le le Temple d'argent d'Argent se situe à quelques pas mètres de la Wualai Road, sur où se déroule la Saturday Walking Street. Vous pourrez louer une voiture privée, un scooter ou une moto pour y aller.

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42