Lampang

Située sur la route qui mène à Chiang Mai au nord de la Thaïlande, Lampang est souvent délaissée, à tort, par les voyageurs! Tout droit sortie d’un autre temps, Lampang que l’on surnomme parfois « la cité des calèches », a sur conserver son caractère authentique de la période Lanna. Lampang séduit ses visiteurs pour ses magnifiques temples dont le Wat Phra That Lampang Luang, considéré comme l’un des plus beaux temples du nord du pays. N’hésitez pas à vous y arrêter lors de votre séjour dans le nord de la Thaïlande pour une petite escapade culturelle agréable.

Histoire

La création de la ville de Lampang se situerait à la période du royaume d’Hariphunchai. La cité commença à devenir prospère plus tard, durant le royaume de Lanna vers le XIIIe siècle. Toutefois, malgré sa progression, elle ne rivalisera pas avec ces villes voisines comme Chiang Mai ou encore Chiang Rai. Cette localité ne fut pas épargnée par les guerres, notamment celles contre les Birmans de la dynastie Taungû et celles contre les forces armées du royaume d’Ayutthaya. En outre, Lampang est connue à travers toute la Thaïlande sous l’appellation locale de « meuang rot ma » signifiant littéralement « la cité des calèches à cheval » . Cette ville s’est aussi fait connaître à travers le territoire comme étant un lieu important du commerce du bois de teck. Hormis le teck, elle est aussi célèbre pour ses céramiques ainsi que pour sa mine de charbon découverte récemment.

Aujourd’hui

Lampang est avant tout appréciée par les visiteurs pour son cadre calme. Tout comme les autres cités de la région, elle abrite de nombreux temples. La plupart de ces sanctuaires religieux sont de style birman.

Les temples célèbres de Lampang

Le Wat Phra That Lampang Luang

Il s’agit du temple le plus visité de Lampang. De style Lanna, il a été édifié sur une butte et est entouré d’un mur de fortification qui date du XIIIe siècle. Les bâtiments qui le composent quant à eux furent construits vers le XVe siècle. D’après un mythe local, Bouddha en personne serait venu sur place et y a même fait don d’un de ses cheveux en souvenir de son passage. Pour accéder à l’enceinte du temple, il faut emprunter les marches d’un escalier, dont les rampes sont des représentations de 2 Nagas, des créatures légendaires. La première bâtisse que vous allez voir est un grand viharn en bois de teck datant de 1476. Derrière le temple, vous trouverez un immense chedi recouvert de feuilles de cuivre faisant plus de 45 m de haut. Les fidèles se regroupent autour de celui-ci et y font le tour pour prier.

Entrée gratuite.

Le Wat Si Rong Muang

Ce temple se situe à l’ouest de la ville et fut construit en 1905. Il est en majorité recouvert de sculptures sur bois. Il fut édifié au temps du roi Rama V.

Le Wat Ponk Sanuk

L’architecture de ce temple suit divers styles : birman, Lanna et chinois. Il faut savoir qu’en 2008, ce complexe religieux a reçu le Prix du Mérite de l’UNESCO pour la conservation du patrimoine culturel après qu’un projet visant à sa restauration ait été lancé.

Ce temple se démarque grâce à son hall qui abrite un long Bouddha couché. À l’intérieur de celui-ci, vous trouverez également un chedi doré ainsi qu’un pavillon en croix qui ne se trouve nulle part ailleurs.

Le Wat Pha Fang

Ce temple, datant du XIXe siècle, se trouve dans la rue de Sanam Bin et abrite un grand chedi doré qui renferme plusieurs reliques sacrées. Ces dernières ont été transportées depuis Myanmar en 1906.

Le musée de la céramique Dhanabadee

Vous y verrez plusieurs modèles de céramique typique de Lampang notamment le bol avec le dessin de coq sur le flanc. Sur place, vous aurez également un aperçu de toutes les étapes de fabrication de la céramique ainsi que les différentes évolutions apportées par les artisans locaux dans leur technique de confection.

Il convient de noter que ce musée possède un workshop où les visiteurs ont la possibilité de faire leur propre création. Toutefois, cette activité n’est pas gratuite.

Le musée est ouvert tous les jours de 9 h à 17 h à l’exception des lundis.

Prix d’entrée : 100 bahts pour les adultes et 60 bahts pour les enfants

Se rendre au marché de nuit de Kad Kong Ta

Comme dans certaines villes thaïlandaises, à Lampang il y a aussi un marché de nuit. Ainsi chaque samedi et dimanche soir, la rue Talad Gao devient en partie piétonne et de nombreux stands font leur apparition. On y trouve des vendeurs de nourritures, de vêtements, d’articles de toutes sortes, etc. Par ailleurs, en flânant dans cette partie de la cité, vous remarquerez les magnifiques anciennes maisons en bois qui ornent cette fameuse rue.

Assister à la foire de Luang Wing Lakhon

Cette foire a lieu juste après le Loy Kratong (la fête de la Lumière) c’est-à-dire entre la fin du mois d’octobre et le début du mois de novembre. Elle constitue une occasion pour les habitants de Lampang de mettre en exergue leur tradition et leur coutume notamment à travers le port d’habits ancestraux. Le Luang Wing Lakhon est aussi une occasion pour eux de raconter à nouveau l’histoire de la ville. Les festivités se déroulent souvent près du temple de Wat Phrathat Lampang Luang.

Climat

La ville de Lampang bénéficie d’un climat un peu plus sec par rapport aux provinces voisines. Durant la saison hivernale (souvent de novembre à mars), par exemple, il fait beau dans la journée et les nuits sont fraîches.

Entre les mois de mars et de juin, on assiste à la saison estivale avec un pic de température qui est généralement enregistré en avril. En effet, à ce mois, les thermomètres locaux peuvent afficher jusqu’à 40° C. En été, à la fin de la journée, il peut y avoir des averses, voire des tombées de grêle.

La période des précipitations à Lampang commence souvent en juin pour se terminer en novembre.

Quand venir à Lampang ?

Le meilleur moment de l’année pour mener une visite à Lampang se situe entre les mois de novembre et d’avril.

Comment s’y rendre ?

La ville de Lampang est particulièrement bien desservie, car on peut y accéder en bus, en train ou en avion.

En bus

À Bangkok, au terminal de Mo Chit, vous pouvez prendre une ligne à destination de Chiang Mai. Les bus pour Chiang Mai s’arrêtent à Lampang.

En train

Depuis la gare de Hua Lamphong de Bangkok, vous pouvez prendre la ligne Bangkok-Chiang Mai qui passe par Lampang.

Quels sont les moyens de transport à Lampang ?

Les calèches à chevaux

Les calèches à chevaux de Lampang font la réputation de la ville à travers tout le pays si bien qu’elles sont devenues en quelque sorte son emblème. D’ailleurs, il s’agit du seul endroit du territoire où l’on trouve ce moyen de locomotion. Pour la petite anecdote, la calèche à chevaux a été introduite à Lampang en 1916 par Chao Boonyawat Wongmanit.

Les songthaews

Ce véhicule se retrouve un peu partout en Thaïlande. À Lampang, les songthaews sont en bleu marine ou en jaune et vert et ceux-ci font partie intégrante du décor. Ils sont utilisés pour relier la ville et ses environs.

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+66 53114796