Nan

Nichée au nord de la Thaïlande, la province de Nan fait office de frontière avec Laos. Faiblement peuplée et peu fréquentée par les touristes, elle a su préserver sa verdure et son charme naturel qui aspirent tout de suite à la sérénité. La province est toujours recouverte de forêts et abrite plusieurs montagnes qui sont parfaites pour se ressourcer ou faire du trekking. Elle est essentiellement habitée par les groupes ethniques tels que les Thai Yuan, les Thai Lu, les Lao Puan, les Lua, les Kamu, les Hmong, les Mian ou encore les Mabri.

La ville de Nan développe beaucoup le tourisme local même s’il y a peu d’étrangers qui la connaissent. Evidemment, la ville représente une étape intéressante au niveau culturel et historique. Si vous avez visité les incontournables de la Thaïlande, un passage à Nan vous enrichira davantage et vous apaisera à coup sûr.

Histoire

À la fin du 13ème siècle, le premier royaume autour de la ville de Pua fut créé et Praya Pukha Fung, le frère du fondateur de Ventiane y construit sa cour. Le nom d’origine de Nan est Nantaburi ou Woranakom et il accueillit 64 souverains de la dynastie Phukha. Malgré sa liaison avec Ventiane, le royaume a subi de fortes influences politiques et religieuses du royaume de Sukhothaï . Au 14ème siècle, Nan rejoignit son emplacement actuel.

En 1443, le roi Kaen Thao de Nan voulu capturer la ville de Phayao et tua son roi. En revanche, les troupes du roi Tilokaraj de Chiang Mai attaquèrent Nan en 1449 et la capturèrent.

Au 15ème siècle, le royaume de Sukhothaï connut un déclin et Nan devint sous le système féodal du royaume Lanna.

Vers 1700, Lanna est passé sous la domination birmane. Suite à plusieurs tentatives de libération, Nan fut directement administrée.

Les birmans ont été chassés en 1788 et Nan reçut les nouveaux dirigeants du Siam.

Suite à la crise de Paknam en 1893, la majeure partie de l’est de la province de Nan fut concédée à l’Indochine française.

En 1931, Nan fut entièrement intégrée au royaume du Siam.

Nan aujourd’hui

Nan est réputée pour ses courses de bateaux. Il s’agit d’une tradition qui remonte à plus de six siècles et attire de nombreux visiteurs chaque année. En général, elles se déroulent en été, à la retraite bouddhiste dont les dates varient selon le calendrier lunaire.

À la découverte de Nan

La visite des temples est l’occasion idéale pour connaître l’histoire de la ville et de ses monuments. Parmi les temples de la ville qui existent depuis plusieurs années, certains retracent l’influence Lanna alors que d’autres appartiennent à l’héritage Thai Lue.

Le Wat Ming Muang

L’architecture de ce temple témoigne de l’influence Lanna sur Nan. À l’intérieur, ses murs sont décorés par des peintures qui reflètent la vie locale quotidienne. N’oubliez pas d’y faire un tour !

Le Wat Phu Min

Il s’agit du temple le plus spectaculaire de la province grâce à ses belles peintures et son intérieur à couper le souffle.

Wat Chae Hang

Situé hors de la ville, ce temple est le plus vénéré par les habitants. N’hésitez pas à découvrir son environnement reposant, son stupa doré et la belle vue qu’il offre sur la vallée de Nan.

Le Musée National de Nan

Ce lieu d’intérêts est incontournable pour connaître l’histoire et les secrets de Nan ainsi que la culture de la région et les traditions de ses habitants.

Riche en paysages naturels, la province de Nan abrite à lui seul 7 parcs nationaux. Notamment, le parc national de Sri Nan, le parc national de Doi Phu Ka, le parc national de Khun Sathan, le parc national de Khun Nan, le parc national Mae Charim, le parc national Sagoen Cave et le parc national de Nonthaburi. Ces endroits sont propices pour échapper à la pollution et profiter de la nature.

Vous pouvez descendre dans la rue piétonne Kat Kuang Muang , située près du Wat Phumin pour découvrir les plats du Nord, faire du shopping et trouver des souvenirs à ramener à vos proches.

Le climat

Nan possède un climat de savane tropical. Il fait chaud toute l’année avec une moyenne annuelle de 25°C mais l’été est humide et l’hiver est sec. Sur l’année, les précipitations moyennes sont de 2 2219.7 mm.

La meilleure période pour visiter Nan est de novembre en avril, en saison d’hiver. À ce moment, il est sûr que la pluie ne viendra pas vous gâcher les vacances et que le soleil sera présent sans vous brûler la peau. Il fera tout bon sachant qu’en moyenne, la plus basse température est de 20.8°C. En avril qui est le mois le plus chaud, la moyenne peut grimper jusqu’à 29.6°C.

Comment venir à Nan ?

Comme il n’y a pas de gare à Nan, il n’est pas possible de venir en train depuis Bangkok. Par contre, vous pouvez venir en bus ou en avion. Les deux compagnies aériennes qui desservent la ville sont Nok Air et Air Asia.

Si vous préférez prendre le bus pour rejoindre Nan, vous devez compter une dizaine d’heures depuis la capitale. Vous pouvez aussi prendre le bus à Chiang Mai pour 6 heures de trajet, à Chiang Rai pour 5 heures ou à Phrae pour 2 heures de route. Il faut préciser que les transports en commun ne sont pas nombreux. En général, les touristes locaux viennent en voiture.

Comment se déplacer dans la ville ?

Pour traverser la ville de Nan, il est courant de se déplacer à pieds ou à vélo. Pour votre sécurité, la ville possède des pistes cyclables ainsi qu’un circuit à vélo pour faciliter la visite. Les tuk-tuks circulent rarement dans la ville.

Ville
5 photos

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+66 53114796