Les minorités ethniques de Thaïlande

Les minorités ethniques de Thaïlande

12 sept. 2019

Peu connues en Thaïlande, les minorités ethniques ne représenteraient que 2% de la population du pays. La plupart proviennent de Chine, de Birmanie, du Tibet ou encore du Laos ou du Vietnam. Elles ont toutes, pour la plupart, trouvé refuge dans les montagnes du nord de la Thaïlande. On compte une trentaine de communautés au total qui se divise elles-mêmes en plusieurs sous-groupes. Parmi les plus connues, on peut citer lesHmongs, les Karens, lesLahus, les Lisus ou encore lesAkhas. Tour d’horizon de ces minorités ethniques thaïlandaises aux rituels ancestrales et spirituels…

1. Les Karens

  Les minorités ethniques de Thaïlande  

C’est la minorité ethnique la plus importante de Thaïlande et celle qui a vécu le plus longtemps jusqu’à maintenant dans le pays. Ils sont surtout connus du monde entier pour leurs femmes girafes (les Padaung) ! D’origine tibéto-birmane, les Karens fuient les persécutions et les exécutions de la Birmanie depuis plus de 50 ans. Ils ont leurs propres dialectes et leurs traditions religieuses. Certains sont bouddhistes mais la plupart se sont convertis au Christianisme. Dans tous les cas, les karens ont tous une croyance en la puissance des esprits et cela se traduit dans tous leurs rituels quotidiens…

2. Les Hmongs

  Les minorités ethniques de Thaïlande  

Peuple originaire des régions montagneuses de la Chine, du Laos et du Vietnam, les Hmongs forment un groupe ethnique semi nomade. Ils ont fui lors de la guerre d’Indochine et du Vietnam et ont été traqués pour avoir aidé les français et les américains. Ils sont répartis en plusieurs sous-groupes ethniques à savoir les Hmongs Blancs, Hmong Noirs, Hmongs Puas, Hmongs Lengs. Ils ont tous leurs propres langages et se distinguent par leurs codes vestimentaires. Ils suivent un ensemble de rituels spirituels où les personnes âgées et les chamans ont le plus de pouvoir au sein de la communauté.

3. Les Akhas

  Les minorités ethniques de Thaïlande  

Les Akhas font partie des ethnies minoritaires les plus pauvres de Thaïlande. Ils habitent des villages d’altitude difficiles d’accès où ils cultivent riz, maïs et autres légumes. Tout comme les Hmongs, ils sont connus pour avoir cultivé de l’opium lors de l’époque du triangle d’or. C’est un peuple animiste, c’est-à-dire, qu’il croit aux âmes et aux esprits. A l’entrée des villages, il n’est pas rare d’apercevoir des portes pour les esprits. De manière générale, les Akhas sont facilement identifiables grâce aux impressionnantes coiffes brodées que portent les femmes qui se composent de perles, plumes, de pièces d’argent…

4. Les Lisus

  Les minorités ethniques de Thaïlande  

Tout comme les Akhas, les Lisus sont animistes. Autrement dit, ils vouent un culte aux âmes, aux esprits et aux ancêtres. D’origine tibétaine, cette ethnie se distingue une fois de plus grâce à leurs tenues aux couleurs joyeuses. De longues tuniques pour les femmes et des pantalons larges pour les hommes. Ce qui les caractérise particulièrement, c’est leur mode de transmission de leur héritage culturel. De génération en génération, les Lisus se chantent des chansons pour enseigner connaissances et valeurs. Si vous avez l’occasion d’assister à l’une des cérémonies Lisu, vous serez totalement envoûté par la grandeur de ce spectacle vocal !

5. Les Lahus

  Les minorités ethniques de Thaïlande  

Groupe ethnique officiellement reconnu par la République populaire de Chine, les Lahus sont également originaires du Tibet. Présent en Chine, en Birmanie et en Thaïlande, ils sont connus comme étant d’excellents chasseurs (au fusil et à l’arbalète) et pour leurs connaissances en herboristerie. Les Lahus se divisent en plusieurs groupes dont les Lahus Noirs, Lahus Jaunes, Lahus Shehleh… Chaque appartenance se traduisant par la tenue vestimentaire. Animistes à l’origine, les Lahus ont subi l’influence de nombreuses autres religions comme le bouddhisme tibétain, indien ou chinois et la théologie chrétienne influencée par les britanniques. Toujours est-il que la société Lahu est fondée sur l’égalité des sexes. Dans tous les cas, on dit que c’est une minorité ethnique très accueillante envers les voyageurs.

Florine Dergelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+66 53114796