Province de Nakhon Si Thammarat

Nakhon Si Thammarat se trouve sur la ligne entre Surat Thani et Krabi. Située au sud-est de la Thaïlande, elle est considérée comme étant la deuxième plus grande province du pays.

Nakhon Si Thammarat est une région pleine de charme dotée d’une nature luxuriante encore éloignée du tourisme de masse. Elle est bordée par plus de 130 km de côte et ses plages de sable blanc souvent désertes constituent un vrai paradis caché. La province abrite également des forêts, des grottes et des cascades à couper le souffle. À découvrir sans tarder !

Histoire

Vers le 3ème siècle après J.-C., la population dans la partie méridionale de l’isthme de Kra surnommée « Pan-Pan », s’organisait en une cité-État. Nakhon Si Thammarat fut en dessous de cet isthme.

Au début du 5ème siècle, les vestiges les plus anciens furent découverts ; l’hindouisme et le bouddhisme furent introduits.

Au 9ème siècle, deux sites de commerce international implantés sur la partie méridionale de l’isthme firent la renommée de la région. Notamment, Laem Pho, sur la côte orientale, et Ko Kho Khao sur la côte occidentale. Ils appartenaient à un réseau d’échanges commerciaux avec L’Indonésie, l’Inde, la Chine et le Moyen-Orient.

Entre 1238 et 1448, Nakhon Si Thammarat faisait partie duroyaume de Sukhotai avant d’appartenir au royaume d’Ayutthaya.

À la découverte de Nakhon Si Thammarat

Nakhon Si Thammarat est souvent une ville de passage. Les voyageurs ne s’y attardent généralement pas. Nakhon Si Thammarat sert bien souvent de point de transit entre Bangkok et les îles du sud. Pourtant, la ville, comme la province, offrent quelques curiosités à découvrir et profitent encore d’un charme authentique épargné du tourisme de masse.

Le plus grand temple dans le sud de la Thaïlande

Durant votre séjour à Nakhon Si Thammarat, n’oubliez pas de visiter le temple Wat Phra Mahattat Woramahawihan. Il est le plus grand temple dans le sud de la Thaïlande mais aussi l’un des premiers monuments bouddhiste du pays. Sa visite vous fera découvrir ses secrets et les richesses de son histoire. Sa pagode centrale de 78 mètres de hauteur représente le cœur spirituel de la région.

Les plages de rêve

Nai Phlao Beach , connue sous le nom de Khanom est plutôt touristique. Elle est l’une des rares plages de la province à avoir des hébergements et elle commence à se faire un nom. Elle offre une ambiance balnéaire très agréable aux quelques habitués, constitués essentiellement de Thaïs mais aussi de quelques étrangers.

Vous pouvez aussi faire un tour à laplage Ao Thong Yee Khanom et à la plage de Nadan. Celle-ci mesure 9 km et c’est l’une des plus longues plages du pays. L’ambiance y est authentique à souhait.

Au sud de Khanom, la plage de Sichon est célèbre pour son village de pêcheurs.

Baan Laem Homestay

Il s’agit d’un petit village de pêcheurs en plein cœur de forêts de mangrove. Il offre aux voyageurs la possibilité de partager le quotidien des habitants. Vous pourrez alors pêcher et apprendre à cuisiner des plats locaux. Autrement, vous pourrez vous balader en bateau ou en vélo, ou encore prendre un bain de boue. Composée de 39 minéraux, la qualité de la boue y est excellente.

Ban Nang Talung Suchart

La maison de Suchart Subsin est dédiée à l’art de Nang Talung ou marionnettes d’ombre. Le complexe regroupe un théâtre, un studio, une école de cet art traditionnel et un musée. Des dizaines de marionnettes y sont exposées.

Des grottes et des cascades

La grotte de Khao Wang Thong demeure la plus spectaculaire à découvrir. Elle regroupe des stalagmites et des stalactites de tailles et de formes impressionnantes.

Par l’occasion, vous pouvez visiter lescascades Namtok Krung Ching dans le parc national de Khao Luang. Elle s’étend sur 7 niveaux et la plus célèbre est celle de Nan Fon Saen Ha.

Thung Song est aussi un endroit à ne pas rater pour apprécier la fraîcheur d’une rivière avec sa cascade et sa piscine naturelle.

Le climat

Le climat à Nakhon Si Thammarat est tropical. Sur l’année, la température moyenne est de 28°C et les précipitations moyennes sont de 2 292 mm. La chaleur domine pendant la majeure partie du temps accompagnée de fortes précipitations en période humide. Toutefois, si vous voulez passer un séjour sans pluie, la meilleure période pour venir à Nakhon Si Thammarat est en saison sèche, de janvier à mars. La pluie est aussi absente au mois de septembre.

Comment se rendre à Nakhon Si Thammarat ?

Pour venir à Nakhon Si Thammarat depuis Bangkok, vous pouvez prendre l’avion à l’aéroport Don Muang. Aucun vol de l’aéroport de Suvarnabhumi ne dessert cette province.

Il est possible de venir en train. Deux trains par jour assurent le voyage direct mais la plupart s’arrêtent à Thung Song Junction. Prendre le bus à la gare routière du sud Sai Tai Mai située à l’ouest de la capitale. Le trajet dure environ douze heures.

Monter dans un minivan jusqu’à Khanom. Les deux villes sont séparées de seulement 83 km.

Avec votre agence de voyage locale en Thaïlande, vous n’aurez qu’à suivre votre guide et votre chauffeur pur vous rendre à Nakhon Si Thammarat.

Comment circuler à Nakhon Si Thammarat ?

La visite de la ville peut se faire à pied, à vélo ou en moto si vous préférez les deux roues. Sinon, préférez les transports en commun si vous voulez vous familiariser avec les locaux pendant votre voyage.

Ville
13 photos

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+66 53114796