Saraburi

Un voyage en Thaïlande est souvent associé à la découverte de ses îles paradisiaques. Toutefois, le pays à d’autres attractions à offrir comme les villes. Parmi celles à visiter, il y a Saraburi, la capitale de la province du même nom qui se trouve au centre du territoire. La distance qui la sépare de Bangkok est d’environ 115 km.

Histoire

Saraburi est une cité qui est apparue vers le milieu du XVIe siècle. L’origine de son nom serait liée à son emplacement. En effet, elle se situe près d’un marais connu sous l’appellation de « Bueng Nong Ngong ». Ainsi, l’association de « sa » signifiant marais et « buri » pour ville aurait donné le nom actuel de Saraburi.

La création de la province

Quand le royaume d’Ayutthaya était dirigé par le roi Maha Chakkraphat, ce souverain avait décidé qu’une partie des provinces de Lopburi et de Nakhon Nayok serait désormais combiné pour former la province de Saraburi. Cela était purement stratégique, car la mobilisation des habitants de la région en temps de guerre serait donc plus facile.

Aujourd’hui

La ville de Saraburi est aujourd’hui connue pour son temple, le Wat Phra Phutthabat. Cet édifice, aussi appelé « le temple de l’empreinte de Bouddha », fut édifié au XVIIIe siècle sous le règne de Songtham. Selon une vieille légende, un villageois de la région aurait aperçu une empreinte de Bouddha creusée à même la roche sur l’emplacement du temple. L’individu a alors rapporté son étonnante découverte au roi. Une fois ses propos vérifiés, la monarchie a alors ordonné la construction d’un « mondop », une structure similaire à un porche qui servira à abriter l’empreinte sacrée de Bouddha. Pour y accéder, il faut monter 3 escaliers en forme de Naga. À ce qu’il parait, le fait d’adorer cette empreinte garantirait le succès dans la vie et assurerait l’accès direct à une vie meilleure au ciel. Quand les fidèles souhaitent justement recevoir les bénédictions de Bouddha, ils aspergent l’empreinte d’eau et y déposent une feuille d’or.

Le Tak Bat Dok Lai au Wat Phra Phutthabat

Chaque année, durant le carême bouddhiste (souvent en mi-juillet), une offrande de fleurs est organisée par les fidèles aux moines du temple de Wat Phra Phutthabat. Les gens font cela surtout pour s’attribuer des mérites auprès des prêtres bouddhistes.

Les attractions à voir en dehors de Saraburi

Le parc national de Namtok Sam Lan

Il est situé à près de 7 km au sud de Saraburi et couvre une superficie d’environ 45 km². Il est surtout reconnu aux yeux des visiteurs locaux et étrangers pour ses magnifiques cascades. Son point culminant le Khao khrok s’élève à environ 329 m.

La visite du parc se fait bien évidemment à pied et il faut compter 2 ou 3 h de marche pour faire le tour du site. La meilleure période de l’année pour s’y aventurer se situe entre octobre et janvier.

Lors de votre escapade dans la nature, vous aurez l’occasion d’observer ou de croiser quelques animaux de la région tels que le cerf aboyeur, le sanglier, le faisan, etc.

La réserve ornithologique de Thambon Phai Tam

Elle se trouve à environ 17 km du centre de Saraburi en suivant l’autoroute 1. Les birdwatchers tout comme les touristes curieux aimeront certainement la visite des lieux. En effet, dans le site, sont abritées plusieurs espèces d’oiseaux, pour ne citer que le butor, l’étourneau noir, le petit cormoran, la poule d’eau à col blanc ou encore le héron à crête noire.

Le Tham Si Wilai

Il s’agit d’une grotte située à une vingtaine de kilomètres de Saraburi qui abrite un Bouddha vieux de plusieurs siècles, le Phra Phutthanaowarat. À l’intérieur de la caverne, on peut aussi admirer des stalactites et des stalagmites.

Les champs de tournesol, des paysages méritant quelques clichés

Ceux-ci se situent le long de la route Phattana Nikhom-Wang Mueang, la voie entre Lopburi et Saraburi. En paysage de fond, on a les montagnes et la végétation de la région. Bref, un beau spectacle qui saura en surprendre plus d’un.

Climat

La ville de Saraburi est soumise à un climat de savane tropical avec des hivers où les précipitations sont plutôt faibles. En ce qui est de la température moyenne locale, celle-ci tourne généralement autour de 27° C. Le mois le plus chaud est souvent celui d’avril où la température dépasse les 30°C. En décembre, les thermomètres affichent une moyenne de 24,8°C.

Comment s’y rendre ?

La ville de Saraburi est localisée à environ 115 km au nord-est de Bangkok, la capitale de la Thaïlande. Vous pouvez la rejoindre en bus, en train ou en voiture privée. Elle ne possède pas d’aéroport.

En train

En choisissant ce moyen de transport, vous allez faire quelques économies, car le coût du trajet est plus ou moins abordable. En effet, selon la classe, le tarif va de 24 à environ 106 bahts par personne. Les trains de Bangkok partent de la gare de Hua Lamphong presque tous les jours.

En bus

Depuis le terminal routier de Mo Chit II à Bangkok, vous pouvez embarquer dans un bus climatisé ou simple. Le tarif dépendra de votre choix, mais en général, celui-ci est compris entre 40 et 80 bahts. La durée du trajet est d’environ 2 h.

En voiture

Cette option est destinée à ceux qui aiment voyager à leur propre rythme tout en étant dans le confort. Le mieux est de louer directement son propre véhicule si le budget n’est pas limité.

Ville
19 photos

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+66 53114796