Wat Phra Kaeo Don Tao

Ancien gardien du Bouddha d’Émeraude, le Wat Phra Kaeo Don Tao est, au-delà de sa vocation cultuelle, une icône historique et architecturale de la cité de Lampang. Tour d’horizon du monument.

L’originalité du temple principal de Lampang, c’est qu’il transporte les visiteurs hors de notre époque. En montant l’escalier encadré par des divinités serpentiformes, vous remontez également sept cent ans d’histoire. Le passé de Lampang revit dans les murs du monastère, quand la cité était sous le contrôle du royaume Lanna. Les toitures à étages décoratives de l’ubosot et des viharas reflètent les conventions artistiques de l’époque. La statue d’éléphant blanc qui porte un Bouddha dissimulé à l’intérieur d’un pavillon en bois rappelle un évènement notable. Enfin, le guide touristique vous confiera bien des détails sur le voyage de l’illustrissime Bouddha d’Emeraude, comment il a séjourné provisoirement au temple et fait le tour des principautés du Nord. Lors de votre prochaine virée à Lampang, ne manquez pas de visiter le Wat Pha Kaeo Don Tao.

Histoire

Le temple a été achevé entre la fin du xive siècle et le xve siècle. Au pied de la lettre, le nom du Wat Pha Kaeo Don Tao en français est « monastère du Bouddha d’Emeraude sur le monticule de la cruche d’eau ». La date de la construction n’est pas déterminée avec certitude. Il est certain, en revanche, que son fondateur est le premier souverain de Lampang, qui descendait de la tribu Môn. Le temple n’apparaît dans les manuscrits que dans la première moitié du xve siècle, car c’est à partir de cette période que les souverains de Chiang Mai faisaient consigner par écrit les faits marquants de leur règne.

D’après les annales royales, le Bouddha d’Émeraude a séjourné dans le temple entre 1434 et 1468. L’existence de la statue a été dévoilée lorsqu’une foudre s’est abattue sur le chedi d’un temple de Chiang Rai. La couche de plâtre s’est partiellement enlevée, mettant à jour la pierre précieuse. À cette nouvelle, le souverain du royaume Lanna donna l’ordre de transporter la statue à Chiang Mai. Mais à sa grande surprise, l’éléphant chargé de porter la statue ne voulut pas prendre le chemin de la capitale. Au lieu de cela, il atterrit vers Lampang. L’indocilité de l’animal a été interprétée comme un présage. Le souverain n’insista pas. C’est dans ces circonstances que la statue très vénérée du Bouddha d’Émeraude demeura dans le temple principal de Lampang durant plus d’une trentaine d’années jusqu’en 1468, où il a changé de domicile, quittant le Wat Phra Kaeo Don Tao pour le Wat Chedi Luang à Chiang Mai.

Aujourd'hui

Le privilège d’avoir hébergé le Bouddha d’Émeraude durant trente quatre ans suffit à rendre le Wat Phra Kaeo Don Tao célèbre dans toute la Thaïlande. Le succès touristique du temple est à mettre sur le crédit du pèlerinage. Une foule de bouddhistes vient des quatre coins du pays pour méditer et se recueillir devant une relique sacrée. Les moines ont décidé de construire un chedi dans lequel ils ont placé un morceau de chevelure du Bouddha, ceci afin de souligner l’importance historique du monastère. Les étrangers, quant à eux, apprécient le temple pour sa remarquable architecture.

Tour du sanctuaire bouddhiste

Pour accéder au Wat Phra Kaeo Don Tao, vous allez emprunter un escalier entouré de deux nagas, serpents légendaires à plusieurs têtes qui font office de gardiens des temples bouddhistes.

L’éléphant blanc

À gauche de l’escalier, le premier élément qui frappe le regard est l’éléphant de pierre servant de monture à un Bouddha logé dans un pavillon. L’image est étonnante de réalisme. La courbe de la trompe, la démarche lente et gracieuse, le pendant des oreilles, les chaînes d’or sur le cou, les sabots et les dents d’ivoire sont dessinés avec un geste précis.

Le stupa

Le stupa est l'épicentre des tourbillons touristiques. Ne manquez pas de le prendre en photo. Se dressant à plus de 50 mètres du sol, l'édifice de base carrée imite la forme d'une cloche, avec une ombrelle pointue à son sommet. Sa réputation tient de la mèche de chevelure du Seigneur Bouddha qui y est conservée. Jusqu'à ce jour, des ferventes prières, des offrandes d'encens et de fleurs et des méditations se font aux pieds de la relique. Le stupa est la structure la plus ancienne du complexe, un chef-d’œuvre de l’art Môn.

Le mondop

À côté du chedi se trouve un mondop en bois de teck naturel, surmonté d’un toit pyramidal à sept étages. Achevé en 1909, cet édifice plus récent est un fidèle exemple de l'architecture birmane, commande spéciale des familles de marchands birmans qui ont immigré à Lampang. Mis à part le mondop, un Bouddha couché réside dans une chapelle qui attire les curieux.

Le musée d’art

Si vous avez plus de temps, rendez-vous au petit musée du monastère. L’exposition du musée est consacrée à l’art Lanna : peinture, sculpture et objets d’époque.

Après la visite, les touristes sont invités à prendre un massage ou à profiter d’une cure thermale bienfaisante.

Infos pratiques

Prix et horaires d'ouverture

Le prix d’entrée est fixé à 20 baths par personne, soit l’équivalent de 56 centimes d’euros. Les horaires de visite vont de 6 h à 18 h.

Comment s'y rendre ?

Le temple est facilement accessible en bus ou en calèches depuis le centre-ville de Lampang. Il siège au cœur du quartier de Wiang Nuea, district de Mueang. Pour ceux qui prennent le bus, il y a 5 km de route entre le temple et la gare routière de Lampang.

Règlement vestimentaire

Les visiteurs doivent se conformer à un code vestimentaire strict. Par égard pour les fidèles bouddhistes qui fréquentent régulièrement le sanctuaire, une tenue convenable est exigée. Les pantalons courts, les vêtements sexy ou trop légers sont déplacés.

Attractions à proximité**

En quittant le Wat Phra Kaeo Don Tao, la plupart des touristes aiment s’attarder sur les autres sites importants de la ville :

- Le Wat Phra That Lampang Luang, célèbre pour avoir reçu la visite de Bouddha ;

- Le Wat Ponk Sanuk, abritant un immense Bouddha couché ;

- Le musée de la céramique Dhanabadee ;

- Le Wat Pha Fang et son chedi doré flamboyant.

4 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42