Parc national de Phu Sang

Lové dans la chaîne montagneuse de Phi Pan Man, en bordure du pays lao, le parc national de Phu Sang est, pour ses grottes, ses rivières et ses nombreuses sources chaudes, un choix pour les randonnées, populaire dans le nord de la Thaïlande.

Immensément riche en parcs nationaux, la ville thaïlandaise de Chiang Rai s'affirme dans le marché du tourisme nature. Lors de votre prochain voyage en Thaïlande dans cette partie septentrionale du pays, pensez à faire une halte dans le parc forestier de Phu Sang.

Vous goûterez à un havre de paix absolu une fois que vous aurez poussé les portes du parc. Des paysages de rizières, de lacs, de cascade, de falaises herbeuses et de temples perchés en hauteur se déroulent devant vous, révélant l'univers mystérieux et légendaire du Triangle d'Or. Vous camperez en pleine nature, vous explorerez la chute d'eau de Phu Sang, vous avancerez sur des sentiers de crête bordés d'affleurements et de ravins profonds.

Peu connu et moins fréquenté que le parc voisin de Phu Chia Fa, le parc national de Phu Sang reste un charmant endroit pour se détendre, se mettre au vert ou profiter d'une excursion en famille le temps d'un bref séjour à Chiang Rai.  

Présentation générale du parc           

La fondation du parc remonte à l'an 2000. Le relief est vallonné et montagneux, entouré par les hautes falaises basaltiques de Phi Pan Nam. Le potentiel hydrologique du site a certainement joué dans la décision du Gouvernement d'en faire une aire protégée. La préservation des chutes d'eau est une nécessité pour irriguer les rizières et maintenir la production et la sécurité alimentaire des populations riveraines. D'un point de vue géographique, le parc marque la frontière naturelle entre la Thaïlande et le Laos.

Où se trouve le siège du parc ?

Le parc national de Phu Sang se trouve à cheval entre Phayao et Chiang Rai, englobant sur une superficie de 738 km2 les districts de Thoeng, de Chiang Kham et de Phu Sang. Si vous êtes à la recherche d'un paradis sauvage dans l'Extrême-Nord du Pays du Sourire, visiter le parc est une excellente idée. Comptez 2 heures de voiture au départ de Chiang Rai et 1 heure et demie au départ de Phayao.

Faune et flore du parc

Le règne animal est représenté principalement par les herbivores ongulés, à l'exemple des cerfs aboyeurs, des sambars et des cerfs-souris de Java. Les sangliers et les lièvres birmans courent librement entre les clairières. Mais les grands mammifères sont rares et assez difficiles à traquer.

Le règne végétal réserve les plus intéressantes découvertes. Au gré de la randonnée, vous rencontrerez certainement des arbres communs de la Péninsule malaise relevant de la famille des diptérocarpes, des conifères ainsi que des arbres à feuilles persistantes. Le parc abonde particulièrement en espèces de bambous.

Sélection d'activités

Sur un terrain montagneux allant de 440 à 1 584 mètres d'altitude, le parc de Phu Sang déploie une succession de paysages remarquables. La randonnée exceptée, d'autres activités récréatives figurent au programme :

Visiter une charmante cascade aux eaux chaudes

La cascade de Phu Sang, autrement appelée Namtok Wang Kaew, est l'attraction numéro un du parc. Si sa situation en bord de route fait d'elle une étape incontournable, son avantage majeur est d'être alimentée par une source d'eaux thermales.

Faire une partie d'escalade

Envie d'une partie d'escalade ? Montez au sommet de Doi Pha Dam qui défie le firmament avec ses 1 584 mètres d'altitude. La vue sur les falaises et les rizières verdoyantes vaut franchement le coup ! L'approche du sommet peut se faire en voiture via la route 1093 en passant par l'humble village de Ban Huak.

Inspecter des grottes naturelles

Trois grottes sont à voir et à découvrir dans le parc : Tham Pha Dan, Tham Nam Lot et Tham Nam Daeng. Les marcheurs seront captivés par les colonnes de stalactites et de stalagmites géantes.

Rendre hommage au sanctuaire Wat Prathat Khun Bong

Ce lieu de culte bouddhiste est merveilleusement perdu dans une colline herbeuse. L'ambiance pacifique et isolée invite à la méditation.

Infos pratiques

Meilleure période pour partir

Il fait chaud tout au long de l'année dans le parc. Mieux vaut programmer votre visite durant la saison fraîche, qui débute en novembre et prend fin en janvier. Les températures sont plus agréables à cette période (entre 13o C et 29o C). Vers la mi-mars, les montées de chaleur sont réellement  accablantes.

Horaires et frais d'admission

Le parc est ouvert tous les jours de 6 h à 18 h. Des différences de tarification s'appliquent en fonction de l'âge et de la nationalité. Les Thaïlandais entrent gratuitement. Les visiteurs étrangers, quant à eux, doivent acquitter un droit d'entrée de 100 Bahts, moitié prix pour les enfants.

Comment s'y rendre ?

Il n'y a pas de bus direct desservant le parc national de Phu Sang depuis la province de Chiang Rai. Pour voyager en transport commun, rendez-vous à la gare routière de Chiang Rai et prenez le bus pour Chiang Kham. Ensuite, montez dans le prochain songthaew pour Ban Huak et demandez à descendre au siège officiel du parc. De la même façon, les voyageurs partant de Phayao doivent se rendre à Chiang Kham et changer de véhicule pour rejoindre le parc. Le trajet est de 20 kilomètres.

Dans les environs…

Si ce circuit d'écotourisme vous laisse sur votre faim, poursuivez l'aventure en prenant la route du parc national de Phu Chia Fa qui se trouve à 42 km au nord de Phu Sang.

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42