Phu Ruea - Guide Thaïlande - Sawa'discovery

Phu Ruea

Ascension du pic de Phu Ruea, balade dans les forêts de conifères, pique-nique au bord des chutes d’eau… Découvrez le guide pratique de Phu Ruea, une destination touristique populaire de Loei, au nord-ouest de la Thaïlande.

Phu Ruea, une escapade nature à 1 heure de route de Loei

C’est dans les forêts denses d’altitude de Petchabun que niche la ville de Phu Ruea. Elle tient son nom de la haute montagne Phu Ruea qui domine la région, s’élevant à plus de 1 300 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les amoureux de pleine nature s’y rendent à cœur joie ; entre deux séances d’escalade, ils pourront respirer le grand air et profiter du climat frais et agréable de la province de Loei.

Des cascades, des fleuves, des falaises escarpées et verdoyantes attirent les randonneurs dans le parc national de Phu Ruea, fréquenté par une faune extrêmement riche. En cours de route, on fera une pause pour jouir d’une vue époustouflante sur le Huang et le Mékong. Que vous soyez un randonneur sportif, un amateur de botanique ou un tourisme en quête de vacances tranquilles à la montagne, la ville de Phu Ruea vous tend largement ses bras.

Pour la petite histoire

Phu Ruea est située dans la partie occidentale de Loei, province de l’Issan en Thaïlande. Un redécoupage administratif est intervenu en 1968. Les communes de Tha Li, de Dan Sai et de Mueang Loei se sont fusionnées pour créer le district de Phu Ruea. Il a été officiellement reconnu en 1974.

Boisée, riche en faune et flore, enveloppée de chaînes de montagnes, la ville de Phu Ruea est née pour l’écotourisme. L’ouverture du parc national de Phu Ruea en 1979 a conféré à la ville une visibilité touristique incontestable. Néanmoins, la fréquentation est encore faible en raison du manque d’infrastructures.

Aujourd’hui : une station de tourisme en plein essor

D’après le dernier recensement, près de 21 000 habitants trouvent leur chez soi dans les hautes montagnes de Phu Ruea. Cette population est répartie dans 6 tambons et 47 villages.

Lieux d’intérêt incontournables

Le voyage à Phu Ruea est essentiellement un voyage de sport et d’aventure. Les gens s’y rendent
pour faire de l’ascension ou de la grimpe et visiter les attractions naturelles du parc.

Le parc national de Phu Ruea

Couronné de beaux sommets, dont Phu Ruea - le plus haut sommet du parc -, Phusun et Phuku, qui s’élèvent respectivement à 1 035 m et 1 000 m d’altitude, le parc national de Phu Ruea est incontestablement l’attraction principale de la ville.

Si l’escalade est un moment fort de l’expédition, les prises photographiques sont également appréciées. Vue de loin, Phu Ruea imite l’allure d’une barque à l’envers, comme la proue d’une jonque chinoise. Des sentiers de randonnée sillonnent le parc, conduisant à une série de chutes d’eau, la plus importante étant Namtok Huai Phai qui fait un saut vertical de 30 mètres. Ce n’est pas tout. Vous visiterez également des grottes de stalactites en grand nombre et des formations rocheuses spectaculaires.

L’environnement minéral n’est pas la seule curiosité du parc. Dans les forêts de sapins qui longent les crêtes, le règne animal réserve des rencontres insolites. L’ours malais est reconnaissable aux taches dorées sur sa poitrine. Il passe le plus clair de son temps à dévorer les ruchers. Le cerf aboyeur et le sambar courent dans les plaines. Le lièvre birman se tapit sur les rochers. Avec un peu de chance, vous observerez peut-être la tortue à grosse tête, une espèce menacée de disparition.

Le patrimoine culturel et religieux

L’architecture religieuse de Phu Ruea peut aussi faire l’objet de visite agréable lors de votre séjour.

Wat Pa Huay Lad

Ne vous attendez pas à un lieu de culte, même si la visite exige une tenue habillée. Le Wat Pa Huay Lad est un parc de sculptures qui raconte le mythe du bouddhisme par le langage des pierres. Vous serez stupéfiés par le génie artistique thaïlandais en voyant la déesse de la miséricorde, les crocodiles rampants, le dieu Indra assis sur un socle en mosaïques, les nagas à plusieurs têtes… Le repérage du temple est facile ; il vous accueille sur la route entre Loei et Dansai.

Wat Somdet Phu Ruea

À quelques encâblures du temple précédent, le Wat Somdet Phu Ruea est un but de promenade populaire. L’accès est quelque peu difficile, car il est perdu au cœur des forêts montagneuses, à l’écart de la route publique. Le pavillon en bois de teck poli agréablement positionné sur une colline apporte du charme aux lieux ! Achevé tout récemment, l’édifice vaut tant pour la vue que pour l’architecture qui marie les influences thaïes et lao. Les bas-reliefs sur les portes, les fenêtres et les frontons sont d’une finesse remarquable. En avançant à l’intérieur, vous observerez un bouddha plus grand que nature recouvert d’or.

Le marché aux fleurs de Ban Nong Bong

À 47 km du centre-ville de Loei en empruntant la route 203, le marché de Ban Nong Bong est également à découvrir. Des variétés de fleurs tempérées sont vendues sur les étals, aussi magnifiques les unes que les autres. Elles sont fraîchement récoltées auprès des producteurs locaux. Achetez-en quelques bouquets en guise de souvenirs.

Informations pratiques

Quand partir ?

La saison fraîche qui s’étale de novembre à mars est le meilleur moment pour visiter Phu Ruea. Des écarts de température sont enregistrés entre la journée et la soirée.

Comment s’y rendre ?

Phu Ruea est liée à Loei par l’autoroute 203. Le bus est un transport idéal pour voyager pas cher et établir un contact avec les populations locales. Rendez-vous à la gare routière de Loei et prenez le prochain bus pour Phitsanulok. Les départs sont à 10 h, à 12 h et à 14 h 30. Demandez au chauffeur de vous déposer à Phu Ruea. Le taxi et la location de voiture sont aussi une possibilité.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42