Musée commémoratif des Martyrs - Guide Thaïlande - Sawa'discovery

Musée commémoratif des Martyrs

Le Martyr’s Memorial Hall rend hommage aux soldats vaincus du KMT. À ne manquer sous aucun prétexte lors d’une échappée verte à Doi Mae Salong, station de montagne à l’extrême-nord de Chiang Rai en Thaïlande.

Le mémorial des Martyrs, un hommage aux soldats nationalistes héroïques du nord de la Thaïlande

La lutte contre les mouvements communistes a coûté de gros sacrifices à la Thaïlande. Le village chinois de Mae Salong était autrefois l’un des foyers de cette lutte, que les touristes locaux ne peuvent visiter sans être envahi d’émotions. À la vue des théiers et des cerisiers sakura qui inondent les collines, on a du mal à croire que ce havre de paix était, il y a cinquante ans plus tôt, un repaire de bandits sans foi ni loi. Pourtant, le Mémorial des Martyrs témoigne bel et bien de cette triste époque.

Le Mémorial se présente comme un musée d’histoire qui retrace l’aventure des soldats chinois du KMT, avec une chronologie exacte sur les dates et les heures de bataille. Le contexte de la fuite qui les a poussés à venir en Thaïlande, les routes empruntées pour le transport des blessés, la fondation du village de Mae Salong, le commerce clandestin de l’opium, les effets personnels des soldats… L’histoire de ces héros chinois revit dans les trois salles du musée. Lors de votre prochain road-trip à Mae Salong, pensez à faire un crochet au mémorial des Martyrs !

Pour la petite histoire

Mae Salong n’a pas toujours été ce village rural pittoresque croulant sous les théiers et les arbres fruitiers. La sécurité qui règne dans ces montagnes a été obtenue au prix de nombreuses années de service militaire.

Le village est né en 1959 lorsque des soldats du KMT émigrant du Yunnan en Chine ont erré dans les collines du nord de la Thaïlande. Refusant de se rendre au Gouvernement chinois, ils ont préféré la fuite et fondé une nouvelle patrie à Mae Salong. Les autorités thaïlandaises ont accepté la demande d’asile en échange de leur engagement à combattre au côté des forces de l’ordre contre les rebelles communistes. Les batailles les plus sanglantes ont eu lieu dans les régions de Doi Luang, de Doi Kao et de Doi Pha Mon à Chiang Rai.

Il faudra attendre le milieu des années 1980 pour que les soldats puissent s’acquitter de leurs dettes. En guise de récompense, ils ont été reconnus officiellement citoyens thaïlandais. Jusqu’à ce jour, leurs enfants et leurs descendants habitent en paix à Mae Salong.

Aujourd’hui

Le mémorial des soldats du KMT se visite au cours d’une petite randonnée à Mae Salong. Depuis la mise en place d’une station de recherche agricole qui mit fin au diktat de l’opium, Mae Salong a changé profondément de visage. Elle a été renommée Santi Khiri qui signifie Demeure de la Paix. Des circuits sur mesure au départ de Mae Hong Son ou de Chiang Rai permettent de découvrir le mémorial.

Tour du Mémorial des Martyrs

Le Mémorial commémoratif des soldats de la 93e division du KMT est un musée d’histoire.

L’exposition du musée est répartie dans trois salles différentes. La salle centrale accueille le musée du Passé héroïque des soldats nationalistes chinois de la Thaïlande du Nord. À sa droite se trouve une salle qui rapporte la mésaventure des soldats avant d’immigrer en Thaïlande, notamment la défaite face au parti communiste. Des maquettes reproduisent la vie des soldats au milieu des champs de bataille. La troisième et dernière salle du musée n’est pas moins intéressante. Elle rend compte des efforts déployés par les associations humanitaires chinoises pour venir en aide aux exilés. Les familles des soldats ont reçu des vivres et des vêtements. Leurs enfants ont bénéficié de bourses d’études pour aller à l’école.

Non loin du mémorial des Martyrs, la tombe du général Tuan est, elle aussi, un site historique immanquable. Le bâtiment qui abrite les dépouilles du fondateur de Mae Salong a tout l’air d’une pagode bouddhiste. Un garde militaire chinois surveille la tombe.

S’il vous reste un peu d’énergie, poursuivez l’ascension jusqu’au bout. En parvenant au sommet de Doi Mae Salong, vous serez ravis de visiter la jolie pagode Srinagarindra, bâtie en l’honneur d’une princesse royale qui a tant lutté pour l’égalité des droits en Thaïlande.

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Le Martyr’s Memorial Hall est situé au village de Santikhiri, district de Mae Fah Luang, province de Chiang Rai. Il n’est desservi par aucun transport commun. Pensez à louer une voiture ou un songthaew (taxi collectif).

Attractions touristiques proches

En quittant le monument commémoratif des soldats chinois, ne soyez pas pressés de quitter Mae Salong. Invitez-vous dans les salons de thé et les restaurants chinois. Le village produit le thé oolong, réputé pour son excellente qualité. Vous apprécierez également de visiter les fermes agricoles et de rapporter les produits du terroir, comme les fraises et les prunes.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42