Montagne Doi Mae Salong - Guide Thaïlande - Sawa'discovery

Montagne Doi Mae Salong

Alliant un climat doux et modéré à une nature grandiose, la montagne Doi Mae Salong, à l’ouest de Mae Chan à Chiang Rai, est un haut lieu de l’écotourisme. Focus sur les points d’intérêt de la station.

Escapade à Doi Mae Salong : une randonnée tranquille parmi les plants de thé

L’air pur, la folie des sommets, le besoin de s’écarter des cités industrielles poussent les randonneurs vers la montagne de Doi Mae Salong. Le village rural de Mae Salong est situé à une soixantaine de kilomètres au nord de Chiang Rai, tout proche de la Birmanie voisine. Loin des pistes balisées, les aventuriers auront le bonheur d’improviser le circuit, dans la mesure où la frontière s’efface entre la nature sauvage et les plantations. Plusieurs points de vue offrent une charmante perspective sur la montagne. Des fermes à thé sont à visiter, non seulement pour la curiosité artisanale, mais aussi pour faire la connaissance d’un peuple extraordinaire, qui s’est reconverti dans la production de thé après être libéré du joug de l’opium. Si vous êtes en quête de vacances hors des sentiers battus en Thaïlande du Nord, vous trouverez votre compte dans la montagne de Doi Mae Salong.

Pour la petite histoire…

Jusque dans les années 1970, Doi Mae Salong était une zone occupée. Là se retiraient les agents du KMT battus par le Pari communiste qui avait pris le pouvoir en Chine. Là étaient soignés les blessés de la guerre placés sous le commandement du général Lee Yen. C’est là que la Thaïlande avait donné asile aux soldats bannis du Yunnan, en échange de leur bénévolat dans les services militaires. À ses débuts, le village de Mae Salong avait l’allure d’un camp de réfugiés. Le trafic illégal et criminel de l’opium s’était répandu dans la montagne, les rues étaient dangereuses.

À l’heure où ces lignes sont écrites, Mae Salong a complètement changé de visage. Entre la raffinerie de drogue d’hier et la station d’hiver connue sous le surnom poétique de « Petite Suisse » d’aujourd’hui, il n’y a que peu de points communs. Les champs de pavot ont laissé place à des arbres fruitiers, des légumes, des fleurs d’ornement et des cultures vivrières en tous genres. L’intérêt des touristes pour la montagne se confirme de plus en plus, et sa fréquentation est en évolution constante. Ironie de l’histoire, c’est aujourd'hui seulement que Doi Mae Salong est conforme à l’image de son ancien nom, « Santi Quiri », rendu en français par « montagne de la paix ».

Aujourd’hui

Située dans le district de Mae Fa Luang, la montagne de Doi Mae Salong suscite mille convoitises. La délicieuse verdure, la vue sur la vallée et les environs, la clémence du climat participent à son attractivité touristique. Le village promeut sans complexe son identité chinoise. Les temples perchés sur la colline, la cuisine locale et la culture du thé en portent le reflet. Il existe des maisons d’hôtes simples, mais de bonne tenue où l’on peut partager l’univers des tribus montagnardes.

Randonnée dans la montagne de Doi Mae Salong

Vous apprécierez certainement le road trip. La route de Doi Mae Salong est très belle, des plants de thé recouvrent les collines en gradins, alternant avec une rangée d’arbres fruitiers. L’aimable accueil des villageois vous fera chaud au cœur. Originaires du Yunnan, ils ont gardé fidèlement leurs traditions. Leur hospitalité se manifeste par l’offrande des fruits de saison. Les litchis, les prunes et les pêches de Doi Mae Salong sont un vrai délice. En revanche, les produits d’artisanat sont cédés à prix d’argent. Pour en acheter, arrêtez-vous au bourg d’Akha Ikoh San Yuek qui se trouve sur la pente de la montagne. C’est là que les tribus des collines écoulent le fruit de leur travail. Un peu plus loin, la route se ramifie en deux : le virage à droite est un coupe-gorge, ignorez-le et poursuivez votre chemin.

Difficile d’imaginer qu’au siècle dernier ce village de tout repos était un foyer des hors-la-loi ! Deux monuments rappellent ce violent passé : le tombeau du général Tuan Shi-Wen et la pagode Sinakarintra Stit Mahasantikhiri. Le premier se situe à 500 m du marché local. Plus d’un visiteur aime s’y recueillir, non seulement pour observer quelques minutes de silence en souvenir du fondateur de la ville, mais également pour profiter du panorama. La pagode est érigée, quant à elle, au sommet de la montagne. Le personnage en dédicace duquel est créé le mémorial s’appelle Srinagarindra, la mère du roi Rama IX. La communauté locale met en haute estime la princesse, qui a lutté sans cesse pour la cause des tribus montagnardes. La toiture en tuiles rouges du temple se découpe merveilleusement contre le ciel.

En redescendant de la montagne, profitez d’une pause gourmande dans les salons de thé et les restaurants de Mae Salong. Ils servent des spécialités du sud de la Chine. S’il n’est pas encore tard, consacrez l’après-midi pour visiter un village Lisu, Karen ou Akha, avant le retour à la civilisation.

Infos pratiques

Meilleur moment pour visiter

La montagne de Doi Mae Salong jouit d’une haute fréquentation en hiver, soit entre novembre et février. Cette saison coïncide avec la floraison des pruniers et des cerisiers sakura. Le ciel est parfois gris et brumeux, programmez les visites en milieu de journée.

Si vous supportez les chaleurs tropicales, l’été est magique à Mae Salong avec la joyeuse agitation des fermiers qui s’activent à la récolte et à la transformation du thé.

Comment s’y rendre ?

Près de 64 km de route séparent la montagne de Chiang Rai. Pour gagner la montagne, le plus simple est de profiter des services de transport privé offert par votre agence locale Sawa’Discovery. Mais si vous souhaitez voyager pas cher et tisser des liens avec les tribus autochtones, montez à bord des songthaews (taxi collectif). Le point de ramassage des passagers se trouve à Mae Sai, plus précisément au marché Mae Chan. Rendez-vous en bus à Mae Sai et prenez le prochain songthaew. Les départs ont lieu dans la journée entre 7 h 30 et 13 h. Il n’y en a que quatre, aussi veillez à venir en avance.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42