Kok River

La rivière Kok, marquant les limites géographiques de la Birmanie et de la Thaïlande, est un itinéraire de croisière privilégié. Avis aux amateurs de vue montagneuse, de cure thermale ou d'incursion dans les villages tribaux traditionnels !

À la recherche d'un trek inédit dans la Thaïlande du Nord ? Embarquez sur la rivière Kok , un long cours d'eau de 285 km qui parcourt Thaton , un village de ferme frontalier de la Birmanie, serpente le long de Chiang Mai et de Chiang Rai , avant de se jeter dans le Mékong. Sillonnant des paysages montagnards où alternent les rizières en terrasses, les bananiers et les jardins de thé, le Kok fait partie des itinéraires de randonnée les plus prestigieux du pays. La croisière fluviale prévoit de fréquents arrêts où les passagers pourront faire une partie de trek et d'équitation, se baigner dans les sources thermales ou visiter des sanctuaires d'éléphants. N'hésitez plus à choisir Kok River pour vivre une expérience authentique au sein du Triangle d'Or.

Le Kok River puise sa source en Birmanie, dans l'est de l'État Shan, avant de s'écouler dans le village thaïlandais de Tha Ton. Ensuite, la rivière traverse la province de Chiang Rai et se déverse finalement dans le Mékong, qui est aux portes du Laos. Cependant, la plus grande partie de Kok River appartient à l'espace thaïlandais, plus précisément à Chiang Rai. Elle serpente le village de Mueang Chiang Rai tout en irriguant le nord-est du pays, puis sillonne les districts de Wiang Chai, de Chiang Saen et Mae Chan.

Croisière sur la rivière Kok

Si la Kok River connaît un énorme succès auprès des croisiéristes, ce succès vient de sa situation au carrefour entre le Laos, le Myanmar et la Thaïlande. La rivière est large, peu profonde et se caractérise par un faible débit, ce qui la rend propice à la navigation de plaisance. La croisière en bateau sur le Mae Kok est ainsi une excellente option pour découvrir en quatre ou cinq jours les essentiels du Triangle d'Or.

Le circuit permet de comprendre l'importance de Kok River dans les domaines de l'agriculture et de la production hydroélectrique nationale. Le Laos, un des principaux affluents de Kok, tire sa source de la chaîne montagneuse de Pil Pan Nam. C'est grâce à cette source si le barrage à onze portes de Chiang Rai peut assurer l'irrigation de la région, qui est essentielle à la prospérité de la riziculture. Mise à part les temples ou les chedis, le ballet des bateaux à longue queue qui parcourent le Mae Kok entre les villes de Taton et Chiang Rai est en lui-même un spectacle pur et simple.

Profiter d'une excursion à part entière

En achetant un forfait de croisière proposé par les agences de voyage, offrez-vous une promenade de rêve le long de la rivière Kok. Vous avez plus de temps ? On vous invite à prendre les paisibles radeaux de bambous qui descendent la rivière en trois jours vers Chiang Rai.

Thaton

La majorité des touristes consacrent une journée pour faire le tour de Thaton. Entre le resplendissant chedi, appelé « pagode de cristal », les collines herbeuses et les rizières à perte de vue, le village offre beaucoup à visiter. Plus attrayante encore est la cohabitation de plusieurs communautés tribales, qui se différencient profondément quant à leurs habits, leurs langues et leur coutume. Partagez un déjeuner avec les locaux, profitez de la vue unique sur les forêts denses de montagnes et échangez avec les tribus montagnardes qui vous raconteront la grandeur du royaume Môn. Ici, la tradition est reine, implorant la tolérance au progrès technologique.

De Thaton à Chiang Mai et Chiang Rai

En descendant les 100 km du Mae Kok jusqu'à Chiang Rai, le touriste aura droit à un patchwork de paysages montagneux à dévorer des yeux, qu'un voyage en skytrain ou en métro ne permettra pas de parcourir.

En s'éloignant de Tha Ton, le fleuve traverse une région vallonnée jonchée de rizières et de vergers, parsemée çà et là de hauts roseaux habités par des hirondelles. Au bout d'une demi-heure, on passe devant le Wat Phra That Sop Fang, vieux de 900 ans, avec sa petite colline Chedi et son escalier entouré de nagas qui monte de la rive.

Au-delà de la bourgade de Mae Salak, à 20 km de Thaton, la nature reprend ses droits, et la rivière serpente entre des pentes boisées à souhait. Entre les rangées de bananiers et de fougères géantes, on voit un groupe d'enfants jouer ; des adultes s'activent aux champs ou lavent leurs vêtements ; des buffles d'eau émergent des maisons pour se rafraîchir près de la rivière. À quelques distances de là, les collines deviennent plus raides, et les berges, plus rocheuses. Au fil de la traversée, vous apercevrez un cortège de bateaux affrétés circulant entre Chiang Rai et le village Karen de Ruammid , à 20 km en amont. À partir de là, le paysage révèle toute sa splendeur avec les dépressions de cuvette et de plaine autour de Chiang Rai.

Les avantages en parcourant le Kok River et ses environs

À l'occasion de ce circuit fluvial, les voyageurs ont la possibilité de profiter de chambres d'hôte confortables avec une vue imprenable sur les falaises. Faire du trekking, guidé ou autoguidé, sur la rive sud de River Kok est une expérience agréable. Au départ du village de Ruammid, un sentier de randonnée de 3 km vous conduira à la cascade de Huai Kaeo , où une halte s'impose. Des hôtels de charme équipés de bungalows accueillent les croisiéristes pour profiter des bains dans les sources thermales. Les tarifs sont plutôt intéressants, et un service de navette pris en charge par l'hôtel assure le transport quotidien jusqu'à Chiang Rai.

Le long de la rivière Mae Kok , à une heure de bateau en amont de la ville de Chiang Rai, se trouve un « camp d'éléphants ». Beaucoup de voyagistes organisent une balade à dos d'éléphant, et comme les pachydermes d'Asie sont plus petits que ceux de l'Afrique, plus d'un se laisse tenter par cette équitation d'un nouveau genre. Cette activité est fortement déconseillée en ce sens qu'elle cache une maltraitance inacceptable contre les animaux. Plutôt que de monter les éléphants, offrez-vous une promenade en leur compagnie. Les enfants seront ravis de les nourrir et de prendre soin des bébés.

Une partie de thermalisme vous fera le plus grand bien, que ce soit pour évacuer le stress ou guérir un vilain rhumatisme. Les sources qui se jettent dans la rivière Kok se prêtent idéalement à la baignade, la température de l'eau n'étant ni trop chaude ni trop fraîche. Ces sources s'écoulent lentement sur les rives du village de colline de la tribu Akha, où la plupart des riverains s'habillent en costumes traditionnels et habitent dans des huttes en bambou. Le fief des Akha est encore peu pratiqué des touristes, rendant la visite plus séduisante.

Comment s'y rendre ?

Si vous partez de Thaton, prenez le bus qui part à 14 h 25 pour rejoindre tout de suite les rives de Kok River. Cependant, nous vous conseillons de passer une nuit à Thaton, puisqu'il y a beaucoup à faire et à découvrir dans cette ville avant de vous jeter dans un bateau longtail pour Kok River. La plupart des voyageurs partent de la gare routière de Chang Puak à 7 h ou à 9 h du matin.

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42