Ban Rak Thai

Vous voyagez prochainement en Thaïlande du Nord ? Consacrez une courte étape pour visiter le Ban Rak Thai , le village bien-aimé des Thaïs. Tour d'horizon des points forts du village.

Plants de thé, rizières aménagées soigneusement en terrasse, habitations en bois traditionnelles… Ban Rak Thai est l'archétype même des villages de collines de la Thaïlande septentrionale. Un bourg de tout repos, dénombrant à peine un millier d'habitants et tenu à l'écart des tourbillons touristiques. Les villageois vivent de manière simple. Ils sont ignares en matière de gestion ou de comptabilité, et le problème de l'économie solidaire ne les regarde pas. Leur univers se borne à cette vallée enserrée de hauts plateaux, où serpente une rivière et où le bétail pâture continuellement. En se délectant de la magie des soleils couchants, lorsqu'une épaisse brume vient envelopper solennellement le lac comme une toison de laine, on se rend compte du bonheur de la vie champêtre. Trekkeurs aguerris, voyageurs fatigués du luxe et du tapage des cités, le Ban Rak Thai est la destination qui vous ressemble !

Notes historiques

Son nom officiel est Mae Aw, mais les habitants l'ont appelé Ban Rak Thai. La naissance de la cité remonte aux premières décennies du xxe siècle. Construit sur l'ordre de Jiang Jieshi, un général d'armée chinois, à l'époque où le Parti nationaliste s'est emparé du pouvoir en Chine et a gagné la province de Yunnan, Ban Rak Thaï conserve aujourd'hui encore des traces de son origine. Les guesthouse en terre battue partagent des traits communs avec les vieilles demeures chinoises. À l'héritage architectural s'ajoute un héritage linguistique. Il suffit d'écouter le dialecte local lourdement influencé par le mandarin.

Le village de Ban Rak Thai s'est rendu célèbre pour la production de thé vert. Le thé soutient l'économie grâce au commerce des feuilles de théier, mais pas seulement. Parce qu'elle donne vie et couleur aux montagnes, la plante contribue également à l'essor du tourisme.

Aujourd'hui

«Bourg bien-aimé des Thaïs»… Ainsi pourrait-on traduire, au pied de la lettre, le nom de cet endroit. La très faible fréquentation touristique ne rend pas du tout justice aux atouts de la station. La localisation en périphérie est un facteur démotivant. Depuis le centre-ville de Mae Hang Son , il faut parcourir une quarantaine de kilomètres avant d'atteindre le village. Le trajet est de 250 km en partant de la célèbre cité de Chiang Mai. Il se trouve à deux pas de la frontière birmane , dans la région du Triangle d'Or.

Ainsi, Ban Rak Thai ne voit arriver qu'une poignée de touristes à cause de sa situation reculée. Le tour du village n'en est que plus séduisant. Perché à 1 500 mètres au-dessus du niveau de la mer, l'endroit respire la fraîcheur et la sérénité. Si vous souhaitez faire la fête, Ban Rak Thai n'est peut-être pas pour vous. Mais si vous cherchez un havre de nature où s'oublier , se dépayser et se mettre au vert, cette destination ne saurait vous décevoir.

À voir et à visiter à Ban Rak Thai

Le bourg de Ban Rak Thai est agréablement perdu au fond des collines. À l'image des villages du Nord, la couleur locale est prédominante. Où que le regard se porte, les maisonnettes aux murs d'argile à toit échancré se répètent à l'infini.Où que les pieds se traînent, les rangées de thé envahissent les collines et les hauts plateaux.

Marchez au milieu des plants de thé qui recouvrent les collines environnantes. Partout, l'arbuste de 1 à 1,5 m de haut déploie à perte de vue ses feuillages luxuriants et parfumés. Le climat frais et l'altitude lui permettent une croissance optimale. En vous faisant accompagner par un guide local, vous apprendrez les secrets de la fabrication du thé comme dans un livre ouvert : la culture, le taillage et l'émondage de l'arbuste, la cueillette des feuilles, le processus de torréfaction…

Attendu que le thé est le produit roi du village, il est de très bon ton d'en boire une tasse dans l'une des maisons de thé qui bordent le lac. La même infusion est servie dans les restaurants et les cafés adjacents. Amusez-vous à étudier les espèces de théier qui poussent dans l'arrière-cour, profitez de la vue à couper le souffle sur le lac et la vallée, et essayez les saveurs authentiques du terroir. Les restaurateurs servent une cuisine inspirée de l'Yunnan chinois et des vins locaux savoureux aux notes fruitées.

La meilleure formule pour visiter Ban Rak Thai est d'y séjourner une nuit. Confortablement assis sur la terrasse d'une maison en bois, observez le lever du soleil sur le lac. Le spectacle de la brume qui s'évanouit aux premiers rayons de l'aube fera rêver bien des touristes. Au crépuscule, la balade en bateau sur le lac promet également des moments exaltants. Les jeux de clair-obscur font vibrer l'horizon jusqu'à ce que le nuage de brouillard vienne flotter sur la surface du lac comme un linceul. La scène est digne de la Reine des Neiges.

Tous les ans, le village prend des airs de fête durant le Tea Tasting Festival. Dégustation de thé, foire de produits agricoles, spectacle de rue… À ne manquer sous aucun prétexte, cet évènement se tient le mois de février.

Informations pratiques

Quand partir ?

Les conseillers de voyage préconisent la saison fraîche pour visiter Ban Rak Thai. Celle-ci commence en mi-novembre et s'achève en fin mars. Veillez à emporter une doudoune ou un pullover, car si les journées restent chaudes, la température baisse à la tombée du soir.

En dépit des pluies abondantes, partir en plein été a des avantages aux yeux des photographes et des flâneurs. De juin à octobre, la flore s'épanouit intensément, et les paysages prennent une touche romantique. La couche de nuages qui nimbe la vallée est plus éclatante et plus visible qu'aux autres périodes de l'année. Mais une mise en garde s'impose : la température en journée peut dépasser facilement les 35o C.

Comment se rendre à Ban Rak Thai ?

Le village de Ban Rak Thai fait rarement l'objet d'un tourisme de séjour. L'écrasante majorité des plaisanciers y vont le temps d'une journée d'excursion en groupe, le point de départ étant Mae Hong Son ou Chiang Mai.

La destination est accessible aussi bien par voie terrestre qu'aérienne. L'aéroport le plus proche de Ban Rak Thai est l'aéroport de Mae Hong Son. Plusieurs vols quotidiens en provenance de Chiang Mai et de la capitale desservent ce dernier. Sitôt que vous arrivez à Mae Hong Son, montez à bord d'un songthaew jaune (une sorte de taxi-brousse) pour gagner le village. Les songthaew circulent de 8 h du matin jusqu'à minuit. Il faudra patienter entre 30 et 60 minutes, car la voiture ne partira pas tant qu'une place reste inoccupée.

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42