Khao Lak

Situé au sud de la Thaïlande, Khao Lak est un ensemble de villages qui se trouve dans le district de Takua Pa. Les constructions en question font face à la mer d’Andaman et longent la Phetkasem Road, la nationale 4 thaïlandaise, qui relie Bangkok et la ville frontalière de Sadao. La station balnéaire de Khao Lak est particulièrement appréciée pour ses paysages tropicaux de rêve.

Histoire

Le Tsunami du 26 décembre 2004 a entièrement ravagé les villages de Khao Lak. Cette catastrophe naturelle est sans doute un des faits ayant le plus marqué l’histoire de la région. En effet, elle a occasionné de lourdes pertes humaines et matérielles.

Aujourd’hui

Après le passage du Tsunami de 2004, les villages de Khao Lak ont certes été totalement détruits, mais les locaux ont réussi à tout reconstruire. Un musée du Tsunami a d’ailleurs été créé pour montrer aux visiteurs l’état des lieux avant et après le passage du raz-de-marée géant. Cela est relaté à travers l’exposition de diverses photographies. Dans le premier étage du bâtiment, on diffuse des films sur la catastrophe ainsi que des témoignages des rescapés. Pour accéder au musée, vous devez vous acquitter d’un droit d’entrée 200 bahts. L’argent obtenu sera ensuite reversé sous forme de donation aux victimes du Tsunami.

Khao Lak devenue station balnéaire

La station balnéaire de Khao Lak est divisée en 2 quartiers (nord et sud). Ces derniers sont séparés l’un de l’autre d’environ 2 km. C’est dans le quartier nord aussi nommé « Bang Niang » que sont concentrés la plupart des habitations et des établissements touristiques.

Les plages de Khao Lak

La principale raison pour mener un séjour à Khao Lak est sans doute la présence de ses splendides plages. Il faut savoir que les rivages locaux s’étendent sur près de vingt kilomètres et la majorité d’entre eux sont publics. Chaque plage a ses particularités et son charme. Voici alors une petite liste non-exhaustive des plus belles plages de Khao Lak :

- Bang Nian Beach

- Coconut Beach

- Small Sandy Beach

- White Sand Beach

- Bang Sak Beach

- Nang Thong Beach

Khao Lak et ses spots de plongée

Khao Lak séduit les amateurs de la randonnée subaquatique, car il y a de nombreux spots à découvrir dans la région. Entre mai et fin octobre, la plongée est moins conseillée dans les environs de Khao Lak à cause des conditions maritimes.

Le littoral de Khao Lak cache 3 épaves devenues aujourd’hui un abri pour la vie sous-marine locale.

L’épave du MV Seachart 1 (accessible en 1 h en bateau)

L’épave de ce bateau gît à une profondeur d’environ 40 m. La visibilité y tourne autour des 10 m avec parfois de forts courants. L’exploration de la zone nécessite une certaine expérience en plongée au nitrox. En ce qui concerne les animaux à voir, il y a les poissons-grenouilles, les nudibranches, les poulpes, etc.

L’épave du Premchai

Celle-ci se trouve à une centaine de mètres de la plage de Thai Muang. La plongée s’adresse ici à tous les niveaux. Le Premchai gît au fond de l’océan depuis son naufrage en septembre 2000. Autrefois, ce navire était utilisé comme dragueuse d’étain, mais désormais, il est devenu un lieu de refuge pour les occupants de la mer. Sur place, vous verrez de nombreux bancs de poissons, des murènes, des rascasses volantes et tant d’autres encore. Il est interdit d’explorer l’intérieur de l’épave.

L’épave du Bonsung

Tout comme le Premchai, ce bateau servait durant l’exploitation de l’étain dans la région. Il a fait naufrage en 1984. L’épave n’est plus en parfait état, car elle a été endommagée suite au Tsunami de 2004. Elle git sur un fond sablonneux plat à environ 20 mètres de profondeur. Pour la visibilité, celle-ci tourne généralement autour de 5 à 10 m. Le Bonsung est orné de splendides nudibranches, de coquillages et de coraux. L’intérieur de cette épave ne peut pas non plus être visité.

Quelle adresse choisir pour apprécier la biodiversité de la région ?

À proximité de Khao Lak, il y a le parc national de Khao Lak-Lam Ru qui mérite amplement un détour. Celui-ci tient son nom des 2 sommets qu’il abrite, le Lak et le Lam Ru. Ce site s’avère une adresse idéale pour découvrir la richesse faunique et floristique de la région. Bien qu’au début, la zone protégée n’incluait que le bord de mer et ses environs, celle-ci fut plus tard élargie jusqu’à couvrir 4 districts, à savoir Takua Pa,Mueang Phang Nga, Kapong et Thai Mueang. Au total, le parc s’étend sur environ 125 km² et ses décors variés sont constitués de montagnes, de forêts, de lacs, de cascades, de plages…

Une visite dans le parc national de Khao Lak-Lam Ru vous donnera l’occasion de découvrir ses magnifiques cascades. La plus grande chute d’eau s’appelle Lam Ru et celle-ci possède 5 niveaux, mais vous pouvez aussi y découvrir d’autres superbes cascades telles que Ton Chong Fa, Hin Lat et Lam Phrao. Pour rencontrer la faune locale, il faut aller explorer les forêts du site. Parmi les espèces de mammifères qui vivent dans la jungle, on peut citer le colugo, la belette malaise, le saro de Sumatra, le binturong ou encore le tapir de Malaisie. Si vous aimez observer diverses espèces d’oiseaux, vous ne serez pas déçu en vous aventurant dans le parc. En effet, la faune aviaire locale est variée, on y a répertorié des pygargues blagre, des colombines turvert, des minivets écarlates, des Calao pie, etc. Pour les reptiles, on retient, entre autres, le moniteur du Bengale (une sorte de gros lézard) et la vipère malaise.

Ceux qui aiment profiter des joies de la mer pourront explorer la partie côtière du parc. Les plages y sont tranquilles et les eaux claires sont propices à la baignade.

Climat

La région de Khao Lak bénéficie d’un climat de mousson tropical à 2 saisons . La saison sèche s’étend généralement entre novembre et mars. Toutefois, même durant cette période, on note parfois des averses. Pour ce qui est de la saison pluviale, celle-ci commence souvent en septembre. Les fortes pluies sont surtout enregistrées en octobre.

La meilleure période de l’année pour visiter Khao Lak est en janvier ou en février. À ces mois, les températures sont plus agréables et il fait généralement beau.

Comment s’y rendre ?

Le plus rapide est de prendre un vol pour Phuket. Une fois que vous serez là-bas, vous devez alors prendre un autre moyen de transport comme un minibus. Le trajet vous coûtera entre 1 500 bahts et 2 000 bahts.

Pour vos déplacements à Khao Lak, vous aurez le choix entre plusieurs types de véhicule comme le tuk-tuk, la taxi-moto, etc. Si vous souhaitez avancer à votre propre rythme, le mieux est de louer un scooter auprès d’une agence de location.

Balnéaire
1 photo

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+66 53114796