Ko Phra Thong

Au sud de la Thaïlande, l'île paradisiaque de Ko Phra Thong ravira les plongeurs et comblera les adeptes de vacances tranquilles en bord de mer.

Quatorze kilomètres de côtes sablonnées attirent les plaisanciers sur cette modeste retraite de pêcheurs. Phuket n'est qu'à trois heures de bus de Ko Phra Thong, et pourtant l'atmosphère change de ton dès qu'on accède à Thapayoi , le village principal de l'île. Désertes sont les plages hérissées de cocotiers. Peu de baigneurs en vue, mais plutôt des crabes, des bébés tortues et des bernard-l'hermite qui se promènent sur le sable blanc. Se bronzer au soleil, édifier des châteaux de sable, explorer en bateau la magnifique mangrove, admirer le soleil couchant sur la plage avec les îlots voisins Ko Ra et Ko Rang Nok se perdant dans la ligne d'horizon… Ko Phra Tong est une île de rêve pour qui recherchent un paradis naturel, paisible et coupé du monde. Sa chance est de ne pas tomber au pouvoir des potentats du tourisme.

Un peu d'histoire

Île au Bouddha d'Or… Telle est la signification de Ko Phra Thong en français. Le toponyme trouve son origine dans une légende populaire. Jadis, une troupe de flibustiers s'est arrêtée sur l'île et y a enfoui un trésor : une statue de bouddha en or.

En 2004, le tsunami s'est abattu sur le village, entraînant des conséquences meurtrières. Beaucoup de gens ont péri à cause de la catastrophe ou ont été évacués. Le nombre d'habitants est descendu de 1 200 à 300. À l'heure où ces lignes sont écrites, l'économie locale n'est pas encore rétablie. Il n'y a ni école, ni centre de commerce, ni boîte de nuit. On ne recense qu'un seul centre de santé de base.

La succession des logements construits sur pilotis prouve cependant que Ko Phra Thong n'est pas un espace vide d'hommes. Des familles de pêcheurs se sont installées aux alentours de la mangrove. Ce sont les Moken, de fiers gitans de la mer qui étaient auparavant des chasseurs-cueilleurs, mais se contentent désormais de capturer des poissons et d'élever des huîtres ou des crevettes. Les Moken partagent le territoire avec quelques unités hôtelières.

Ko Phra Thong aujourd'hui

Ko Phra Thong a gardé son identité : un village réputé pour l'aquaculture et la pêche. Le tourisme balnéaire suscite des espoirs de croissance. Avec la beauté spectaculaire de la côte, où ponctuent sable blanc, criques rocheuses et pinèdes, ces ambitions ne sont pas exagérées. Loin de l'exotisme de Phuket, la nature reprend ici ses droits. Si vous voulez vivre des fêtes de folie, passez votre chemin. Mais si vous êtes à la recherche d'une île calme et isolée pour des vacances balnéaires mémorables , Ko Phra Thong tient ses promesses.

L'île couvre une surface de 488 km2. Un canal la divise carrément en deux : la partie occidentale est remplie de plages de sable immaculées; la partie orientale laisse place à la mangrove, où se rassemblent des maisons de pêcheurs traditionnelles, joyeusement balancées sur l'eau. D'un point de vue administratif, l'île comprend trois quartiers. L'entrée du village principal se trouve à 8 km du port de débarquement.

À voir et à faire à Koh Phra Thong

Les spectateurs de l'émission Koh Lanta n'auront aucune peine à imaginer le décor. Même sable doré, même végétation exubérante… la nature à l'état brut sans les aménagements de la civilisation.

La plage Golden Buddha est la plus importante de l'île. Ombragée de cocotiers, elle est longue d'environ 10 km et abrite un complexe hôtelier ainsi que des restaurants sympathiques. Il vaut mieux s'y arrêter pour régaler son estomac et admirer la vue sur les falaises avant de poursuivre le voyage.

La deuxième plage de l'île s'étire sur un peu plus d'un kilomètre. Bars, restaurants et un grand complexe balnéaire : le Moken Eco Village.

Après la promenade sur la plage, préparez-vous à gravir un promontoire rocheux rempli de vieilles maisons inhabitées. D'après la croyance populaire, des revenants hanteraient jour et nuit la fameuse colline. Ce sont les esprits des victimes du tsunami, ombres errantes qui continuent de tourmenter les vivants.

Pour allier le balnéaire à l'écotourisme , invitez-vous dans le domaine de mangrove à l'est de l'île. Un milieu amphibie, où se rencontrent l'eau douce, les lagunes et la mer. Ā bord d'une embarcation en bois, vous ferez la rencontre d'espèces animales adaptées à la salinité, comme les crabes, les crevettes, les concombres de mer et les huîtres.

Si vous disposez de plus de temps, laissez-vous tenter par une expérience de plongée. Les îles voisines Ko Ra et Ko Rang Nok sont des sites bien connus des adeptes de la discipline. Armés d'un masque et d'un tuba, vous découvrirez une myriade de créatures marines, comme les anémones, les coraux et les raies mantas.

Quand partir à Ko Phra Thong ?

À Ko Phra Thong, l'année est partagée en deux saisons distinctes : saison humide et saison sèche. La période des moussons est déconseillée pour les voyages à but touristique. Partez plutôt entre décembre et avril. Le temps est sec, et les températures sont plus clémentes à cette période.

Comment se rendre à Ko Phra Thong ?

Il n'y a pas de bus direct reliant Ko Phra Thong aux autres îles du golfe de la Thaïlande. À moins de recourir à un transport privé, il faudra passer par Khuri Buri. Plusieurs bus publics desservent Khuri Buri depuis Phuket, Ranong et Bangkok.

  • Au départ de Phuket : 3 heures de route, les départs commencent à 7 h du matin. Prix du ticket : comptez dans les 160 bahts ou 4,48 euros ;

  • Au départ de Ranong : 3 heures de route, les bus circulent entre 9 h et 21 h 30. Prix du ticket : prévoyez dans les 100 bahts ou 2,8 euros ;

  • Au départ de Bangkok : rendez-vous à la gare routière Mo Chit au nord de la capitale et prenez le bus local pour Khuri Buri. Le prix du ticket est de 492 bahts dans le cas d'un VIP, contre 380 bahts dans le cas d'un bus public standard. Des deux types de bus, le premier est non seulement le plus confortable, mais aussi le plus rapide : une économie de 3 heures sur le trajet.

Vous aimerez…

  • Observer la riche faune marine ;

  • Faire une promenade en canoë dans la mangrove ;

  • Découvrir l'élevage de crevettes ;

  • Déguster d'excellents fruits de mer ;

  • Vous balader sur les plages ;

  • Collectionner les jolis points de vue sur la mer Andaman.

HistoireIle
4 photos

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42