Koh Samet

Dans le golfe de Thaïlande, l’île de Koh Samet est une station balnéaire à la mode pour les touristes et la jet-set thaïlandaise. Zoom.

Assis sur un rocher, un prince tire de sa flûte des sons magiques pour sa sirène bien-aimée. Cette statue d’un héros d’un célèbre poème thaïlandais s’impose à l’esprit de tous les visiteurs durant leur passage à Koh Samet. Elle surplombe la magnifique plage de Hat Sai Kaew, qui compte parmi les plus touristiques de l’archipel. Le tourisme côtier a commencé au milieu des années 1980, lorsque les étudiants bangokiens faisaient de Koh Samet une destination d’évasion et de romance. Depuis le XXe siècle, l’île fut le théâtre d’une profonde transformation urbaine, envahie qu’elle fut par des complexes hôteliers répondant aux exigences du tourisme de luxe. Les vacanciers y viennent des quatre coins du globe pour jouir du soleil, du sable et de la mer. Une destination balnéaire très à la mode au large des côtes de Rayong, à environ 220 km de Bangkok,

Histoire

Le nom de Koh Samuet est tiré du « cajeput », un arbre qui pousse abondamment sur ses collines. Les riverains en tirent une source de revenu lucrative grâce à l’huile de cajeput, extraite des feuilles et des rameaux. Au XIIIe siècle, l’île de Ko Samet faisait office d’escale pour les marins et de retraite pour les flibustiers.

Cependant, c’est à compter du XIXe siècle que l’île a reçu ses lettres de noblesse lorsque Sunthorn Phu l’a choisie comme cadre où se déroule son célèbre poème Phra Aphai Mani, qui raconte les amours malheureuses d’un prince thaïlandais avec une belle sirène aux cheveux blonds. Ce chef-d’œuvre littéraire s’est répandu dans toute la Thaïlande, contribuant à faire connaître la ville insulaire dans les médias.

Koh Samet aujourd’hui

Koh Samet et le tourisme sont désormais indissociables. La forêt tropicale occupe 80 % du territoire, qui est long de 7 km et large de 4 km. Ces dernières années, les habitants souffrent d’une pénurie d’eau potable à cause de la sécheresse, mais le boom des logements exerce une pression supplémentaire. En fait, le gouvernement local est tiraillé entre le besoin de protéger le milieu naturel et l’ambition de s’afficher comme un centre balnéaire de luxe. Tandis que la façade maritime aligne un joli nombre d’hôtels, de bungalows et d’installations de loisirs, l’île de Koh Samet a été déclarée « site protégé », ainsi que neuf autres îles voisines, en vertu d’un décret royal paru en 1981. Elle fait partie intégrante du parc national de Khao Laem Ya. Ainsi, durant votre séjour à Koh Samuet, les touristes auront-ils la chance d’allier le séjour en bord de mer à une balade de rêve dans les bois.

L’île de Koh Samet est surtout visitée durant les weekends par les citadins de Bangkok qui viennent sur place pour décompresser et profiter des activités nautiques. Les touristes étrangers s’y rendent aussi pour la même raison.

Activités à faire sur Koh Samet

- Sortie à la plage

L’île de Koh Samet en forme de « T » couvre une superficie d’environ 13 km². De nombreuses plages affluent sur la côte orientale de l’île, tandis que, sur la côte ouest, la plage isolée et paisible d’Ao Phrao est fréquentée principalement par la jet-set thaïlandaise. De par ses eaux peu profondes, elle est idéale pour une partie de baignade. Pour élargir votre choix, voici une liste des plages les plus populaires à Koh Samet :

Ao Wong Duean

Abritée dans une baie agréable, Ao Wong Dueam, pourvue de quatre établissements balnéaires, se trouve au nord d’Ao Cho. Ses 400 mètres de rivage font d’elle la deuxième plage de l’île par sa dimension. Les deux plages font jeu égal pour la qualité du sable blanc et la limpidité des eaux, sauf que la petite s’apparente à un lieu de vacances familial tandis qu’une atmosphère bruyante et festive règne sur la plage d’Ao Wong Duean. Prélassez-vous à l’ombre des parasols ou faites une visite de reconnaissance des espèces littorales. Si vous voulez faire de la plongée sous-marine ou du snorkeling, vous pouvez louer les matériels auprès les établissements spécialisés le long de la plage.

Ao Tubtim

Cette plage de rêve n’est pas sans rappeler celle de Koh Samui avec le sable blanc et la végétation tropicale qui borde le rivage.

Ao Nuan

Cette petite plage isolée n’est pas pour déplaire aux vacanciers qui recherchent un coin intimiste. On peut notamment y accéder à pied depuis la plage d’Ao Tubtim.

Haad Sai Kaew

Long d’environ 1 km, ce fronton maritime détient le record de fréquentation parmi les plages de l’île, suivi par Ao Wong Duean. Nombre de touristes thaïlandais et étrangers s’y donnent rendez-vous chaque année. Les bouées, chaises pliables et autres matériels de loisir peuvent être loués à bas coût auprès des resorts hôteliers. Les journées sont rythmées par le va-et-vient des jet-ski et des planches à voile. Tandis que les amateurs de farniente passent leur temps à faire la bronzette sur leur transat, les enfants, eux, se baignent à cœur joie dans l’eau chaude. L’animation à Haad Sai Kaew continue jusqu’à la tombée de la nuit entre barbecue, remix de DJ et spectacle de feu.

L’un des incontournables à faire à Koh Samet est de faire une séance photo près de la statue de Phra Aphai Mani qui se dresse sur la plage. Elle représente un prince thaïlandais qui joue de la flûte sur un récif pour une sirène.

Ao Hin Khok

Le sable est fin et l’eau claire peu profonde invite carrément à la baignade. Il y a peu de coins ombragés pour ceux qui souhaitent parfaire leur bronzage.

Ao Phai

Cette plage se situe entre Haad Sai Kaew et Ao Tubtim. Le sable fin est à quelques endroits, parsemés de rochers. Les eaux aux alentours d’Ao Phai sont réputées pour abriter une vie sous-marine exceptionnelle.

La plongée sous-marine à Koh Samet

Si vous aimez la randonnée subaquatique, vous apprécierez sans nul doute votre séjour à Koh Samet. La baie située à l’est de l’île constitue un refuge de prédilection pour faire du diving. Parmi les espèces aquatiques qui sillonnent les fonds marins de cette zone, on peut citer, entre autres, les poissons-porc-épic, les tortues de mer, les raies mantas, les requins-tigres ainsi que les barracudas. En outre, la plongée de nuit est très répandue à Koh Samet. Et pour cause, l’activité des hôtes de l’océan s’intensifie plus durant la nuit.

Découvrir la gastronomie locale

Pour déguster les spécialités locales, dirigez-vous dans l’un des restaurants qui bordent le rivage. Les fruits de mer sont mis à l’honneur sur toutes les tables de la ville. Dans le chapitre des desserts, il y a notamment le banana rotee à goûter absolument. Cette crêpe à la pâte croustillante est une tradition locale. Par-dessus, on verse une sauce au chocolat, un vrai régal !

Climat

Le petit paradis Koh Samet est soumis à un micro-climat. Bien que située non loin de la province de Rayong, l’île ne reçoit que de faibles précipitations par rapport à sa voisine. Il est recommandé d’y aller pendant les mois les plus ensoleillés entre octobre et février.

Comment s’y rendre ?

Depuis Bangkok, prenez un bus au terminal d’Ekkamai pour rejoindre l’embarcadère de Ban Phe qui se situe au sud de la capitale, dans la province de Rayong. Le trajet dure à peu près 3 h 30. De là, prenez ensuite l’un des bateaux amarrés au port. La durée de la traversée est variable en fonction du bateau : 45 minutes en ferry au prix de 50 bahts et 10 minutes en speedboat au prix de 200 bahts.

Une fois que vous gagnerez le petit port de plaisance de Koh Samet, qui se trouve dans la partie nord-est, rendez-vous à la plage principale de Haad Sai Kaew pour payer votre droit d’entrée. Rappelez-vous, cette île est un parc national. Le prix d’entrée est de 250 bahts par personne.

Aller à Ban Phe en minivan

Pour rejoindre rapidement le port de Ban Phe depuis Bangkok, vous avez également la possibilité de prendre un minivan. Vous trouverez de nombreux véhicules de ce type stationné à Victory Monument. Les départs sont fixés toutes les heures et le prix du trajet aller-retour va de 300 bahts à 400 bahts.

Les déplacements à Koh Samet

En Songthaew

Les songthaews sont des pick-up aménagés pour le transport de personnes en Thaïlande. Ils desservent tous les quartiers de Koh Samet. Pour voyager plus confortablement, vous pourrez en louer un à titre privé.

À moto

Les locaux proposent souvent aux touristes de louer leur moto. Le prix de la location tourne généralement autour de 300 bahts par jour. Cependant, avant d’emmener la bécane, vérifiez là sous tous les angles pour repérer les dégâts éventuels sur le carénage. Au besoin, prenez même des photos et des vidéos en guise de preuve. Cette précaution vous évitera de vous faire plumer par un propriétaire véreux. Pour info, sur l’île, on roule à gauche.

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42