Koh Tao

Perdue dans le golfe de Thaïlande, entre Surat Thani et Chumphon, l’île Koh Tao, poétiquement appelée île des tortues, est animée par le tourisme de luxe et les sports nautiques.

Les joies du dépaysement et du farniente attirent les visiteurs sur l’île de Koh Tao. Au large du golfe de Thaïlande, ce bout de terre de 21 km2 est pris d’assaut par une forêt luxuriante. Derrière les hôtels de classe étoile en bord de mer se dissimule un endroit isolé, coupé du monde, dentelé de plages rocheuses immaculées, dont Sairee Beach. Cependant, la richesse exceptionnelle de ses fonds marins est surtout ce qui fait de Koh Tao un centre touristique de renom. Pour étudier les récifs coralliens, guetter les raies mantas et les balistes ou nager aux côtés des requins-baleines, rien ne vaut les spots de plongée de l’île. Aussi bien les aventuriers que les vacanciers en couple et en famille seront aux anges en passant à Koh Tao, l’île des tortues.

Histoire

À l’origine, Koh Tao était un no man’s land, si l’on exclut les pêcheurs des environs qui venaient de temps en temps s’y refugier par mauvais temps. C’est sous le nom de Pulo Bardia que l’île apparaît sur les vieilles cartes de navigateurs européens. Elle gardera cette dénomination jusqu’au début du xxe siècle. Plus tard, Pulo Bardia changera en Koh Tao, qui signifie « île de la tortue », à cause des myriades de tortues qui naissent, grandissent et se prolifèrent sur les rivages.

Visite du roi Rama V (1853-1910) à Koh Tao

Une fois sur place, peut-être apercevrez-vous un Thaïlandais faire un geste de révérence devant un rocher.  Ne soyez pas surpris par le geste. Ce rocher, il est localisé près de Laem Jor Por Por. Quant à la courbette, elle constitue un signe de respect en mémoire de Rama V,  qui débarqua à Koh Tao le 18 juin 1899 et se promena sur la côte sud de Sairee Beach. Pour marquer son passage sur l’île, le souverain grava ses initiales dans la pierre.

Terre d’exil politique de 1933 à 1947

Au xxe siècle, un bâtiment de prison baptisé Mae Haad Bay a été aménagé sur l’île. Il accueillait les exilés politiques, accusés de comploter avec le prince Borawadesh, qui fut à la tête du mouvement révolutionnaire de 1933. Ces prisonniers politiques ne furent relâchés qu’en 1947 après avoir obtenu la grâce royale. La demande d’amnistie a été faite par le Premier ministre Khuang Abhaiwongse.

Un paradis des explorateurs

Après le départ des prisonniers, l’île fut laissée à l’abandon, mais pas pour longtemps, car elle a reçu dans le courant de l’année 1947 la visite des frères jumeaux Khun Ueam et Khun Oh. Ignorant les dangers, ces explorateurs ont traversé l’océan avec leur barque traditionnelle et accostèrent à Koh Tao. Ils n’avaient sur eux que quelques provisions de riz. Une fois installés sur l’île, ces frères ont commencé à défricher une portion de terre à des fins agricoles. Pour s’abriter provisoirement, ils utilisaient les ruines de l’ancienne prison. Ils ont décidé ensuite de s’installer définitivement sur l’île et y amenèrent leurs familles respectives. Quelques années plus tard, d’autres groupes de personnes débarquèrent à Koh Tao, et la communauté locale s’est agrandie. Les poissons, les crevettes, le riz et les noix de coco sont les principales ressources de la région.

Ko Tao dans les années 1980

On assiste à l’arrivée des premiers étrangers qui ont été impressionnés par la beauté féérique de l’île et le calme qui y règne. Les locaux, sourire aux lèvres, accueillent les hôtes de passage avec une hospitalité sincère, rendant la destination encore plus attachante.

Koh Tao aujourd’hui

Ces dernières années, le tourisme occupe une place de plus en plus prépondérante dans l’économie locale. Il n’y a qu’à voir les jeunes de Koh Tao qui laissent de côté les cultures d’exportation ou les associent à des activités annexes, comme l’artisanat et le petit commerce. Le littoral est envahi par des installations touristiques modernes, comprenant les cafés, les bars, les restaurants gastronomiques, les écoles de plongée et les instituts de bien-être. Des hôtels de charme accueillent à bras ouvert les touristes fortunés, mêlant une suite aménagée avec tout le confort occidental à une architecture traditionnelle.

Est-ce à dire que Koh Tao a vendu son âme au diable ? Non, l’île est toujours cette terre de jungle tropicale qui passionne les explorateurs. L’activité numéro un des touristes nationaux ou étrangers à Koh Tao est la plongée sous-marine. Et pour cause, les fonds marins de l’île et ses environs sont considérés parmi les plus poissonneux de la planète.

Les plages et les baies incontournables de Koh Tao

Sairee Beach (Nord)

La plus célèbre plage de l’île est sans conteste Sairee Beach, qui s’étend sur 1,85 km de long. Des touristes de tout âge y viennent passer des vacances d’hiver au soleil. Des groupes de retraités s’adonnent à cœur joie au farniente, lézardant sur des chaises longues, avec un livre à la main ou un cocktail de jus de fruits à la bouche. Les jeunes jouent au beach-volley ou au beach soccer. Plus grande est l’agitation des sportifs près du récif corallien,  qui se trouve à quelques encablures de la plage. Ceux-là vont explorer les profondeurs, pour essayer d’observer le bénitier, le poisson-papillon à collier blanc, le labre à poitrine rouge, le poisson-papillon à huit bandes, le baliste à marges jaunes, entre autres créatures aquatiques.

Sai Nuan Beach (Sud)

Ses rivages de sable blanc et ses eaux turquoise font de cet endroit une halte appréciée  des familles ou des couples en vacances. La plage de Sai Nuan respire le calme, à l’écart des bars et des discothèques branchées autour du port. Rien à faire, sauf écouter le bruit des vagues s’entrechoquant, se laisser caresser par la brise, regarder le va-et-vient des bateaux, jusqu’à ce que les nuages se parent de jolies teintes pourpres au coucher du soleil.

Tout comme Sairee Beach, la plage de Sai Nuan est pareillement un haut-lieu du snorkeling. Pour admirer la faune aquatique, il faut nager près des rochers fréquentés, entre autres, par les carangues, les poissons chauve-souris, les poissons-papillons jaunes, les gaterins arlequins, les nasons à éperons orange.

Jamson Bay (Sud-ouest)

Le droit d’entrée de 200 bahts ne saurait contrarier les plongeurs avertis des attractions de Jamson Bay. Cette magnifique baie privée possède une petite plage aux eaux claires. Son fond marin sableux et sa riche vie marine prédisposent Jamson Bay à être un centre de snorkeling de premier ordre. Parmi les espèces aquatiques recensées dans la baie, on peut citer le baliste titan, qui côtoie les récifs coralliens, ainsi que le poisson porc-épic, la raie pastenague à point bleus et le poisson coffre jaune.

Hin Wong Bay (Est)

La baie de Hin Wong est protégée par une série de falaises rocheuses qui lui confèrent un relief particulier. Les routards doivent être vigilants, car la présence des nombreux rochers rend la circulation dangereuse. Pour accéder à Hin Wong, le mieux est de louer un kayak. Du côté sud de la baie, la qualité des eaux est excellente, et la profondeur assez faible. En nageant près de la surface, vous croiserez peut-être un banc de sardines, mais il faut descendre plus bas pour observer des myriades de poissons tropicaux.

Climat

L’île de Koh Tao se visite en toute saison. Toutefois, mieux vaut l’éviter entre les mois d’avril et juin si vous ne supportez pas les fortes chaleurs ainsi que les mois d’octobre et novembre pour éviter la saison des pluies.

Pour pratiquer le snorkeling dans des conditions climatiques optimales, les conseillers de voyage recommandent la période entre décembre et mars, durant laquelle la marée est haute.

Comment s’y rendre ?

L’île de Koh Tao est accessible par bateau en provenance de nombreuses villes thaïlandaises.

De Bangkok à Chumphon

Les ressortissants étrangers doivent d’abord réserver un vol pour Bangkok. Ce faisant, ils pourront acheter un forfait de transport combiné qui comprend un déplacement en bus jusqu’à Champhon et un circuit en ferry à destination de l’île Koh Tao.

De Koh Samui ou Koh Phangan

Si vous prévoyez de visiter l’île des tortues après une virée à Koh Samui, vous n’aurez qu’à embarquer dans l’un des navires qui partent pour Koh Tao. Des bateaux relient les 3 îles quotidiennement.

De Surat Thani

De nombreux services de ferry font l’aller-retour entre Koh Tao et Surat Thani. Le trajet dure en moyenne 3-4 heures  sur une distance totale de 70 km.

Ile
0 photos

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42