Pattaya - Guide Thaïlande - Sawa'discovery

Pattaya

Plages, boutiques de marque, boîtes de nuit chic et branchées… Pattaya est décidément un centre balnéaire à la mode. Ne manquez pas cette perle du golfe de la Thaïlande !

Qui aurait soupçonné que Pattaya, le modeste hameau de pêcheurs lové sur la côte est du golfe de Thaïlande, sera au xxie siècle un rendez-vous de la jet-set asiatique ? Chaque hiver, les célébrités du cinéma, de la musique et du sport affluent sur place pour passer d’excellentes vacances en bord de mer. Les années 1980 ont vu les pubs, les discothèques et les grands complexes hôteliers se multiplier dans la cité. La proximité de Bangkok y aidant, Pattaya a grossi la liste des capitales mondiales du divertissement. C’est un peu la Saint-Tropez de la Thaïlande.

Si vous voulez passer un week-end romantique avec votre cher et tendre, Pattaya n’est peut-être pas la destination qu’il vous faut. Mais si votre but est de boire, danser, vous la couler douce dans les palaces ou faire une tournée entre célibataires, difficile de choisir meilleur endroit. La ville compte à son actif plusieurs parcs d’attraction pour le bonheur des petits et grands. Réservez dès maintenant votre vol pour Pattaya et passez des vacances balnéaires d’exception sous le signe du luxe et de la démesure.

Histoire

Il est désolant de noter que la ville doit son décollage économique au commerce de la prostitution. Jusqu’au milieu des années 1950, des familles de pêcheurs y vivaient paisiblement. Puis, la guerre de Vietnam éclata en 1955, et Pattaya servit de station de villégiature aux soldats américains qui campaient dans la base aérienne d’U-Tapao. Des services d’hôtellerie et de débit de boissons ont investi une plage initialement déserte. Dans l’espoir de gagner plus d’argent, les filles de la côte se sont offertes au bon plaisir des militaires. Lorsque la guerre prit fin en 1976, l’industrie touristique était déjà solidement implantée.

Dans le passé, l’abondance des quartiers chauds a terni la réputation de Pattaya. À l’aube des années 2000, la ville a pris soin de développer les parcours de golf, les parcs à thèmes et les zoos, entre autres infrastructures de loisirs. La montée triomphale du tourisme de loisir a stimulé l’économie de Pattaya, la bourgeoisie de Bangkok étant la première à fréquenter la station. À titre d’exemple, la cité accueillait 7 millions de touristes en 2007, ce qui la classait en tête des stations balnéaires les plus visitées en Thaïlande.

Aujourd’hui : une plaque-tournante du tourisme

À une centaine de kilomètres au sud de Bangkok, la station joue de ses paysages de carte postale pour attirer les hivernants. Plages de sable, îles de récifs grouillant de créatures marines, hôtels étoilés en front de mer… Vous aurez certainement beaucoup à voir et à visiter. En vous inspirant de ce guide des attractions, vous réaliserez que Pattaya n’est pas qu’un haut lieu de la fête. C’est aussi une destination pleine de charme à apprécier en famille.

Que voir et faire à Pattaya ?

La gaie et insouciante Pattaya séduira les jeunes routards qui se prennent à rêver de soleil, de plages et de go-go bars. Mais les fêtards ne sont pas les seuls à y trouver leur compte. De Naklua à Wongamat, de Na Jomtien à Pratumnak, sans oublier les rues touristiques du centre de Pattaya, temples, jardins thématiques et parcs d’attraction offrent des plaisirs innocents pour tous les âges et tous les goûts.

Se promener sur des plages de sable blanc

Dessinant une large courbure, la baie de Pattaya jouit d’une réputation internationale. La plage mesure 3 kilomètres de long. Si vous aimez les sports nautiques - jet-ski, planche à voile, parachutisme – ou comptez danser dans les meilleures discothèques, cela vaut la peine de venir sur la grande plage de Pattaya. Sinon, dirigez-vous vers la plage de Jomtien, planquée dans le sud de la ville, où les mots d’ordre sont le bain de soleil et le farniente. Bien que les deux plages fassent jeu égal pour le nautisme, la première s’incline devant la seconde en termes de rapport qualité-prix. Les fruits de mer et les boissons sont plus abordables à Jomtien. Pour une vue saisissante sur la mer, les plages de Pratumnak n’ont pas leur pareil dans toute Pattaya. Depuis un promontoire rocheux, le Wat Phra Yai semble écraser le village par sa majesté. Le temple abrite un Grand Bouddha de 18 mètres dont la tête dorée tranche agréablement sur le vert des arbres.

Depuis le port de Pattaya, offrez-vous une virée en voilier vers Ko Lan et les groupes d’îles voisines Ko Krok, Ko Sak ou Ko Phai. Superbes récifs coralliens, coquillages, plages déchiquetées… C’est ici le paradis des plongeurs !

Faire le tour du Sanctuaire de la Vérité

Amateurs d’art et de culture, le Sanctuaire de la Vérité vous attend dans le quartier de Naklua, sur la côte nord de la ville. Les premières pierres du temple ont été posées en 1981. Il est habillé tout en bois, depuis la base jusqu’aux toitures en aiguille, la plus haute flèche dépassant les 100 m. Des sculptures sur bois rehaussent chaque mètre carré du bâtiment qui mettent en faveur les divinités du panthéon hindou et bouddhiste : Brahma à quatre têtes, Shiva, Vishnou, la Déesse de la miséricorde Guanyin, les nymphes musiciennes aux seins nus, et bien plus encore. Même s’il est en cours de construction jusqu’en 2025, le célèbre musée est d’ores et déjà ouvert aux visiteurs. La vue sur la mer laisse sans voix !

Visiter le jardin botanique tropical Nong Nooch

À 15 km au sud de Pattaya, le parc botanique Nong Nooch est une attraction numéro un pour les familles, et ce, depuis 1980 où il a ouvert ses portes au public.

Arpenter le marché flottant de Pattaya

Même si le voyageur a fait le tour de Pattaya, il n’aura rien vu s’il a manqué son marché flottant pittoresque et coloré. Certes, les grands centres commerciaux sont légion dans la cité. Mais reconnaissez que marchander le prix d’une épice, d’un sarong ou d’une couronne de fleurs sur un bateau doucement balancé sur l’eau a quelque chose d’insolite. Cerise sur le gâteau, des concerts de musique traditionnelle se tiennent périodiquement sur le marché.

Profiter de la vie nocturne

Vers la fin de l’après-midi, la Beach Road vous invite à une promenade sur le fronton maritime. De nombreux touristes s’assoient autour d’un verre dans un café, partagent de délicieux moments gastronomiques ou filent discrètement dans les salons de massage. Si votre bourse est d’accord, c’est l’occasion de faire des achats de folie. En sortant de l’une des nombreuses boutiques de mode de Beach Road, vous serez la dame la plus stylée ou le plus grand tombeur de Pattaya.

Le Walking Street est la meilleure destination nocturne. Même si la plupart des touristes s’y rendent pour combler leurs appétits charnels, la rue emblématique propose également des bars à bière, des cabarets, des rediffusions de matchs de sport et des palaces.

Un tour du monde au Mini Siam et Mini Europe

Le parc Mini Siam et Mini Europe arrive en seconde position sur la liste des incontournables à voir et à visiter à Pattaya. La raison de cette popularité ? Le promoteur du projet s’est mis en tête de réunir dans un unique endroit les maquettes des monuments les plus remarquables de Thaïlande et d’Europe. Dans la section mini Siam, on retrouve le Temple du Bouddha d’Émeraude et le Temple de l’Aube qui font la fierté de Bangkok. La section Mini Europe inclut la tour Eiffel de Paris, le Tower Bridge de Londres, la tour penchée de Pise et l’Opéra de Sydney. Bien que de petit format, la reproduction respecte fidèlement le design original.

Informations pratiques

Quand y aller ?

Le tourisme à Pattaya est tributaire des conditions climatiques. La haute saison a lieu de novembre à février, lorsque les températures se refroidissent en hiver et que les pluies se font timides. Les averses furieuses de juin et de juillet amènent la morte saison. Les mois de mai, septembre et octobre correspondent à la basse saison.

Comment s’y rendre ?

L’aéroport international U-Tapao dessert les stations balnéaires de Rayong et de Pattaya. Il y a plusieurs vols quotidiens à destination de l’aéroport U-Tapao depuis Bangkok, la capitale thaïlandaise. Comme Pattaya n’est qu’à 120 kilomètres de route de l’aéroport, la majorité des touristes optent pour le bus ou la voiture au détriment de l’avion. Depuis la gare d’Ekkamai, des bus publics font plusieurs allers-retours par jour entre Bangkok et Pattaya. Il y en a aussi qui partent pour Pattaya depuis la gare de Mo Chit, mais les départs sont plus espacés.

Se déplacer

Pour faire le tour des endroits célèbres de Pattaya, les songthaews bleus, les taxis-motos et les taxis classiques sont mis à votre disposition. Les plus exigeants loueront une moto à raison de 200 à 300 baths la journée (5,6 à 8,4 euros).

Vous aimerez…

- Immortaliser en photo l’enseigne de Pattaya, conçue à l’image de la célèbre enseigne d’Hollywood ;

- Jeter un œil au Grand Bouddha perché sur la colline de Pratumnak ;

- Faire une parenthèse artistique au Sanctuaire de la Vérité ;

- Profiter de l’ambiance festive sur Beach Road ;

- Visiter des jardins botaniques et des aquariums ;

- Passer des moments privilégiés avec la faune sauvage.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42