Koh Jum

Koh Jum est une petite île couvrant près de 12 km² qui se situe entre la ville de Krabi et Koh Lanta. L’île de Koh Jum est encore épargnée par le tourisme de masse et permet de profiter de ses plages de sable fin dans la calme.

Aujourd’hui

Bien qu’une grande partie de ses terres soit restée sauvage, l’île de Koh Jum est bien habitée. En effet, on y a dénombré près de 1 500 habitants qui sont répartis dans 3 villages, à savoir Ban Ko Pu, Ban Ting Rai et Ban Koh Jum. Ce dernier est le village principal de l’île situé au sud-est. Les locaux sont majoritairement musulmans. En ce qui concerne l’économie de l’île, celle-ci est surtout axée sur la pêche, la culture de l’hévéa (pour le caoutchouc) ainsi que sur l’artisanat.

Petit séjour à Koh Jum

Les paysages de Koh Jum sont assez contrastés. Dans la partie nord-est de l’île la zone est plutôt montagneuse. Le point culminant de Koh Jum s’élève à environ 422 m d’altitude. Vous pourrez y faire un petit trek qui devra être accompagné d’un guide local. Le trek passant à travers une propriété privée, une taxe de 1000 baht par personne est demandée.

Au sud, le décor se compose d’un mélange d’une immense jungle tropicale et des diverses plantations, tels que l’hévéa, le cocotier, l’anacardier...

Les installations touristiques

Les établissements d’hébergement locaux sont assez basiques et se situent à l’ouest de l’île. Certains d’entre eux disposent d’une connexion internet, mais ne vous attendez pas à du très haut débit.

Un endroit préservé et loin du vacarme des lieux touristiques

Une des raisons qui pousse les voyageurs à se rendre à Koh Jum est sa nature intacte, mais surtout son cadre paisible et reposant . Le coucher du soleil depuis les plages est un spectacle à couper le souffle qu’il ne faut surtout pas manquer. Par ailleurs, l’île se prête à diverses activités telles que la baignade, la plongée en apnée, le snorkeling (à Bamboo island), la randonnée pédestre à travers la forêt tropicale, la balade en kayak, la balade sur les plages, etc.

Climat

L’île de Koh Jum est soumise à un climat de savane tropicale avec une saison pluviale qui dure près de 6 mois, souvent entre les mois de novembre et de mai. Le meilleur moment de l’année pour y planifier les vacances se situe entre janvier et février lorsque les conditions météo sont optimales.

Comment s’y rendre ?

Depuis Krabi

Pour aller sur l’île de Koh Jum, vous pouvez prendre un ferry ou un speedboat depuis l’embarcadère de Laem Kruat Pier. En général, il y a un départ par jour depuis ce port et le prix de la traversée coûte environ 500 bahts (dans les 13€). Pendant la haute saison (entre novembre et avril), les ferry prennent le départ au port de Kongkra. Il convient de préciser qu’il n’y a pas d’embarcadère à Koh Jum et les bateaux (les petits en l’occurrence) sont obligés d’amarrer directement près de la plage. Attendez-vous donc à vous mouiller les pieds.

Depuis Koh Lanta

Si vous prenez le départ depuis cette île, vous avez le choix entre le bateau express et le ferry. Pour ce dernier, le coût de la traversée demeure à peu près le même que celui de Krabi, soit environ 10 €. Si vous optez pour le bateau express, par contre, il faudra compter dans les 42 €, ce qui correspond à environ 1 500 bahts.

Important

Il est déconseillé de faire la traversée pendant la saison des pluies, car il y a de fortes houles. D’ailleurs, les bateaux refusent généralement de se rendre à Koh Jum pendant cette période, car l’accostage peut devenir dangereux.

Les déplacements à Koh Jum

La population utilise souvent une moto ou un vélo pour leur déplacement quotidien à travers l’île. Sachez que certains locaux proposent leur bécane en location.

9 photos

Bonjour

Je suis Thailande agency french web de Sawa discovery. Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+66 801307746

Bonjour

laissez votre message ici
Appelez-nous au
+66 801307746