Respecter les lois et usages en vigueur en Thaïlande

Respecter les lois et usages en vigueur en Thaïlande

Les us et coutumes ainsi que les lois thaïlandaises sont parfois aux antipodes de celles qui existent en France. Le non-respect d’une certaine restriction que nous pouvons juger minime et insignifiante peut choquer et déranger dans une autre culture.

Certaines lois sont également à respecter, et notre statut de touriste étranger n’apporte en aucun cas une immunité quelconque.

Pour que votre séjour en Thaïlande se passe dans les meilleures conditions, nous vous rappelons ici quelques règles en vigueur à ne pas transgresser.

Toujours avoir son Passeport

En Thaïlande, la loi exige que tous les étrangers doivent toujours avoir leur passeport ou papiers d’identité sur eux. Si vous avez peur de vous promener avec votre passeport, une simple photocopie fera l’affaire.

Avoir son permis de conduire lorsque l’on conduit un véhicule motorisé

Selon la législation thaïlandaise, pour conduire un véhicule motorisé en Thaïlande, vous devez vous munir de votre permis de conduire et d’un permis de conduire international.

Vote permis de conduire international ne vous permettra pas de conduire de deux roux si les cases A et A1, ne sont pas tamponnées. Cela n’empêche en rien la possibilité de louer un scooter ou une moto, les permis ne sont pas demandés par les loueurs, en revanche, il n’est pas rare de se faire arrêter pour un contrôle policier. Si vos papiers ne sont pas en règle, vous écoperez d’une amende.

En outre, bien que les assurances moto soient obligatoires en Thaïlande, elles ne couvrent pas la « responsabilité civile » puisqu’il s’agit seulement d’une assurance au tiers, et non pas d’une assurance individuelle.

Importation de tabacs et d’alcools

La loi sur l’importation du tabac et de l’alcool est de plus en plus restrictive en Thaïlande. Elle est appliquée dès votre arrivée à l’aéroport de Bangkok. Elle limite donc le droit d’importer à seulement 1 litre d’alcool et 200 cigarettes par personne. Très sévères, les amendes pour le non-respect de ces restrictions peuvent aller jusqu’à 2000 euros pour une seule cartouche de cigarettes.

Il est déjà bien connu qu’en Thaïlande la détention de stupéfiants est sévèrement punie. Elle peut se terminer par une expulsion ou même un emprisonnement.

La nouvelle disposition de 2005 sur l’alcool

Vous devriez également tenir compte de la nouvelle disposition de 2005 concernant l’alcool. La loi exige donc que :

       la vente et la consommation d'alcool (et de bière), même au restaurant est limité à certains horaires.

       les bars et discothèques interdissent l’entrée aux mineurs, même accompagnés ;

       la vente d'alcool et de tabac est seulement réservée aux adultes,

       la consommation de tabac dans les zones publiques est interdite.


L'exportation d'objets d'art et d'objet religieux

En Thaïlande, l’exportation d’objets d’art et d’objet religieux est strictement surveillée.  La règle, selon le principe que "nul n'est censé ignorer la loi", veut que chaque objet d'art, que ce soit une véritable antiquité ou une copie d'ancien, ou un objet d'art moderne, fasse l'objet d'une demande de certificat auprès du Bureau des Beaux-arts. La règle est encore plus stricte lorsqu'il s'agit d'objets religieux et surtout de copies d'ancien "incomplètes " (copies de statues anciennes, têtes de bouddha ou statues sans main). Ensuite, il est laissé totale liberté aux douaniers thaïs de vous laisser passer ou de vous saisir l'objet.

Enfin, il va sans dire qu'une copie de Buddha ne doit pas être considérée comme un simple objet de décoration ; un minimum de respect s'impose.

Usage et coutumes

Lorsqu’il s’agit des usages et des coutumes, le peuple du pays du sourire est assez stricte. Régi par des règles particulières, le code social thaïlandais voudrait que :

       l’on cache ses pieds lorsqu’on s’assoit surtout pendant les prières, car cette partie est la moins sacrée du corps.

       l’on retire toujours ses chaussures en entrant dans un lieu sacré comme les temples.

       l’on ne touche pas la tête plus particulièrement celle des enfants puisqu’elle est la partie la plus sacrée du corps.

       l’on ne parle jamais du roi et encore moins de la politique.

       une femme évite de toucher un moine ou de lui donner directement une offrande.

       tout le monde garde son sang-froid, pas de hurlement ou autre manifestation d’agacement.

       les billets de banque ne soient pas malmenés puisqu’ils portent la figure du roi.

       L’on porte des vêtements décents dans les lieux publics et dans les temples, ce qui veut dire, pas de bikini pour aller faire ses courses même en bord de mer et sur les îles.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+66 801307746

Bonjour

laissez votre message ici
Appelez-nous au
+66 801307746