Cuisine thaïlandaise

Cuisine thaïlandaise

La cuisine thaïlandaise se forge depuis des siècles à travers la diversité culturelle des peuples thaïlandais. Considérée comme à l’origine de toutes les cuisines asiatiques, elle annonce le subtil mélange de saveurs entre l’Orient et l’Occident et cela donne naissance à une richesse culinaire impressionnante. Utilisant des techniques de base très simples, elle mise sa particularité et son originalité sur la qualité de ses ingrédients. Elle met en valeur les produits exotiques tels que le basilic thaï, la citronnelle ou le lait de coco et conjugue avec équilibre les cinq saveurs qui sont : le sucré, l’acide, le salé, l’épicé et l’amer. Le piment est un peu plus prononcé que les autres saveurs, c’est pourquoi, les plats thaïs sont pour la majorité très pimentés.

Comme la Thaïlande est un pays asiatique, sa cuisine se base principalement sur le riz et les nouilles. L’assaisonnement, la texture et le mode de cuisson permettent à chaque plat de se démarquer des autres. Les locaux utilisent beaucoup de produits pour parfumer leurs plats comme la citronnelle, le jus de kaffir lime, le piment rouge, la sauce de poisson, la sauce de tamarin, la cardamome, le galanga et les oignons verts. L’art culinaire thaïlandais se dévoile entre les salades, les soupes, les nouilles sautées, le riz-frit ou la mangue accompagnée de riz gluant. Icône des saveurs asiatiques, le pad-thaï est le plat de prédilection des Thaïlandais. Il s’agit d’un plat à base de nouilles de riz, de tofu, de crevettes et de cacahuètes mélangées avec une sauce au tamarin. On peut dire que votre voyage culinaire en Thaïlande n’est pas complètement achevé si vous n’avez pas encore goûté le pad-thaï.

Une cuisine selon les régions

Chaque région thaïlandaise a sa propre identité culinaire, une identité qui reflète la valeur culturelle de chaque ethnie. La conception des plats ainsi que les ingrédients qui les composent varie en fonction de la culture de chaque ethnie qui représente la région et des produits disponibles sur le marché. Ainsi, les habitants qui vivent dans l’ouest de la Thaïlande associent différentes variétés de viande pour la conception de leur plat. Parmi la nourriture dans le royaume de Siam, celle de la région du centre reste la plus douce. Les nouilles et les desserts laissent place à des plats plus doux, légèrement épicés avec du curry. La conception des plats dans la partie nord du pays est fortement influencée par la cuisine birmane, alors que celle du nord-est se rapproche de la cuisine laotienne.

L’influence du tourisme sur la cuisine thaïlandaise

La cuisine thaïlandaise évolue avec l’expansion de son secteur touristique. Avant, les Thaïlandais ignoraient l’existence des cuillères et des fourchettes, ils mangeaient avec les mains et se contentaient de la cuisine de la rue. Aujourd’hui, la cuisine qui était autrefois réservée à la famille royale est devenue accessible à tous. Les cuillères et les fourchettes font déjà partie intégrantes des couverts sur leur table. Les baguettes sont utilisées pour manger des nouilles chinoises, japonaises ou coréennes. Néanmoins, certains peuples dans la partie nord et nord-est du pays mangent encore la boulette de riz avec la main droite.

Les plats ont tendance à s’occidentaliser dans certaines zones très touristiques et les thaïlandais ont appris à cuisiner leur plat de base sans trop de piment.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Thailande agency french web de Sawa discovery. Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+66 801307746

Bonjour

laissez votre message ici
Appelez-nous au
+66 801307746