En Thaïlande, la guerre contre le plastique commence...

En Thaïlande, la guerre contre le plastique commence...

10 mars 2020

Depuis le 1er janvier 2020, de nombreuses enseignes thaïlandaises ont interdit la distribution gratuite de sac plastique aux caisses. Avec en ligne de mire le plastique, la Thaïlande ne compte pas s’arrêter là. Et c’est tant mieux, car elle est tout de même classée sixième plus gros contributeur mondial à la pollution des océans. On vous en dit plus pour comprendre les événements…

Un bébé dugong retrouvé mort le ventre rempli de plastique comme électrochoc

Chaque thaïlandais utiliserait en moyenne 8 emballages à usage unique par jour. Un chiffre énorme quand on sait que la plupart de ces détritus finissent dans l’océan. C’est d’ailleurs lors de l’été 2019 que la Thaïlande a vécu un électrochoc en retrouvant un bébé dugon mort, l’estomac rempli de plastique. Des images qui ont créé l’émoi dans tout le pays et qui ont fait le tour du monde sur les réseaux sociaux.

Face à la situation, de nombreuses enseignes ont donc décidé d’interdire les sacs plastiques dans leurs magasins. Et ce n’est pas sans compter l’aide de Ralyn Satidtanasarn, la Greta Thunberg thaïlandaise. Alors qu’elle réussissait à convaincre l’an dernier, le Central Group, (l’un des plus grands supermarchés de Bangkok), à ne plus donner de sac plastique à ses clients, une fois par semaine, son influence a permis d’ajouter d’autres enseignes à la liste…

L’interdiction de la distribution gratuite de sac plastique

  En Thaïlande, la guerre contre le plastique commence...  

C’est donc 75 membres de la Thai Retailers Association qui se sont engagés le 1er janvier dernier à ne plus distribuer de sacs plastiques à leurs clients. Pour les remplacer, les commerçants utilisent des sacs en tissu réutilisables. 

L’objectif ? Réduire de 13,5 milliards le nombre de sacs en plastique utilisés en Thaïlande chaque année. En sachant que sur 45 milliards  de sacs en plastique utilisés en Thaïlande chaque année, 40% proviennent des produits frais et 30% des magasins, cette restriction est loin d’être anodine. Parmi les enseignes les plus connues qui participent, on peut citer la populaire supérette 7-Eleven ou encore les exploitants du Mall Group.

D’ici 2022, le gouvernement s’est engagé à interdire totalement l’usage de sac plastique rejoignant alors les 60 pays ayant déjà interdit la distribution d’emballage plastique à usage unique. En attendant, des campagnes de sensibilisation et de mobilisation continuent d’être menées. Les chaînes de télévision ont même censuré l’apparition de sac plastique à l’écran en les floutant de la même manière que pour l’alcool, les cigarettes ou encore les scènes de nudité.

Florine Dergelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42