Maya Bay - Retour au bercail des requins à pointes noires

Maya Bay - Retour au bercail des requins à pointes noires

07 déc. 2018

Des requins à pointes noires ont été réintégrés à l’écosystème marin de Maya Bay. Cette rade, rendue célèbre par le tournage du film La Plage avec Leonardo DiCaprio, est fermée aux touristes depuis le mois de juin dernier. L’objectif est de redonner vie à son environnement corallien. Le retour des requins va dans ce sens.

L’Administration des Parcs Nationaux (APN) thaïlandaise a publié vendredi une vidéo exposant la présence de dizaines de requins à pointes noires en bord de plage de Maya Bay. La crique, située sur l’île de Koh Phi Phi Ley à l’extrême sud du royaume, est fermée aux touristes depuis le 1er juin dernier, et cela pour une durée encore indéterminée. «  Le retour des requins est un bon signe, cela montre que Maya Bay change en bien, assure Thon Thamrongnawasawat, biologiste marin thaïlandais, à l’AFP. Honnêtement, je ne pensais pas que cela donnerait d'aussi bons résultats en si peu de temps. » L'animal est bien souvent le prédateur le plus répandu de son habitat naturel, il est un maillon essentiel à la chaîne alimentaire des écosystèmes côtiers. Son retour était donc primordial en vue d'une régénération naturelle de Maya Bay. 

   

Maya Bay - Retour au bercail des requins à pointes noires
Le Requin à pointes noires se nourrit des petits poissons qui peuplent les zones côtières. Il les rassemble en banc pour faciliter la chasse.

 

Maya Bay, habitat type du requin à pointes noires

L’habitat naturel de l’espèce, qui est largement répandue dans l’océan Indien et le Pacifique, se défini par des eaux peu profondes près des récifs coralliens. Maya Bay lui propose un biotope adapté. Ce requin, timide de nature, peu représenter un danger pour l’Homme s’il est effrayé par ce dernier. Aucune attaque mortelle n’a encore été recensée, il ne provoque, en somme, que des blessures légères aux jambes.

La nature reprend ses droits

Ces requins de Maya Bay ne risquent pas de se frotter à des Hommes d’ici tôt. Des touristes en tout cas. Le tourisme de masse a cessé sur cette plage de Koh Phi Phi Ley depuis le 1er juin dernier, date à laquelle l’APN y a bloqué l’accès pour une durée indéterminée. Quelques 5000 vacanciers arpentaient la plage quotidiennement avant cette mesure. Il a leur a été reproché d’abîmer les coraux en marchant allègrement dessus. Les tour opérateurs, qui affrétaient de nombreux hors-bords près de la côte, ne sont également pas en reste, les émanations des moteurs saccageant ces récifs marins.

 

Maya Bay - Retour au bercail des requins à pointes noires
Les hors-bords abondaient près de la plage de Maya Bay, un grave problème pour l'écosystème du lieu

Thibault Bourru

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa discovery". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+66 801307746