Musiques et danses thaïlandaises

Musiques et danses thaïlandaises

La musique et la danse traditionnelle thaïlandaise tirent leur richesse de la civilisation indienne et chinoise. Il s’agit d’une empreinte culturelle laissée comme héritage par la culture Bouddhiste et partagée par la Chine, l’Inde, le Vietnam, le Laos, le Cambodge et la Thaïlande. Pour les Thaïlandais, la musique et la danse sont une forme d’expression importante et font partie du patrimoine national du pays. Elles sont généralement destinées soit à la cour, soit au culte, soit au divertissement.

La musique traditionnelle thaï

Le Luk thung et le Mor lam figurent parmi les styles de musique thaïe les plus populaires en Thaïlande. Ces deux styles se ressemblent relativement puisqu’ils sont généralement définis par le son rythmique et mélodieux des instruments de musique traditionnels comme la percussion, les instruments à vent, les xylophones, les grands tambours et les cymbales. Également appelé la country thaïe, le Luk thung est porté haut par le célèbre chanteur local connu sous le nom de Pumpuang Duangjan. Il a été comme l’inventeur du luk thung électronique. Pour la musique Mor lam, elle est très populaire dans la région centrale de l’Issan, la partie nord-est de la Thaïlande. A la différence de l’autre style, le Mor lam se caractérise par des chants rapides et des percussions funky.

La danse traditionnelle thaïlandaise

La danse traditionnelle thaïlandaise s’inspire de la vie des paysans modestes et des scènes de la vie courante comme la récolte du riz. Elle se prononce sur deux styles classiques très populaires dont le Khon et le Lakhon. Quelque soit le style, les danseurs portent en grande partie des costumes éblouissants et chamarrés, des tenues ornées d’or et de couleurs vives. Plus stylisé et basé sur le Ramakien, l’épopée nationale de la Thaïlande, le Khon est plus difficile à apprécier surtout pour les non-initiés. La gestuelle des acteurs, bien que ceux-ci ne s’expriment pas, est très symbolique puisqu’elle est codée et très précise. A côté, le Lakhon, qui est plus varié que le premier style de danse, reste plus accessible au grand public. En général, il s’agit d’une danse effectuée par un groupe de femmes représentant des caractères et des personnages individuels.

Où apprécier l’authentique musique et danse traditionnelle thaïlandaise ?

Un peu partout en Thaïlande, la musique et la danse traditionnelle prennent toujours une place prépondérante. Il est très facile de suivre le rythme de la musique et les pas des danseurs.

A ChiangMai, vous pourrez assister à un cours de musique Lanna en public donné en plein-air le dimanche dans un temple de la ville et interagir avec les élèves. Aussi, le cours de danse de l'École Nationale Natasin est incontournable si vous voulez vraiment faire un intéressant échange de culture.

En visitant le quartier de Bang Lamphu à Bangkok, vous aurez sûrement l’occasion de rencontrer les plus grands artistes de musique traditionnelle thaïe. Cela reste une expérience très enrichissante pour les amoureux de la musique. Cette activité peut aussi être comblée par une petite visite dans les ateliers des facteurs d'instruments. Avec un peu de chance, le Maître de l’atelier acceptera que vous assistiez à son cours.
En soirée, il est possible d’assister à un spectacle de poupées traditionnelles au Joe Louis Theater ou à une des représentations exceptionnelles à la fondation Chakrabhand Posayakrit.

La ville de Samui est l’un des endroits phares pour bien apprécier la danse traditionnelle. Certains restaurants locaux organisent au moins deux fois par semaine des spectacles de toute beauté mettant en scène des danseurs et des danseuses locaux. Les charmes indéniables de ces spectacles résident sur la beauté et l’élégance des danseuses qui exécutent des mouvements gracieux et raffinés.

Enfin, la région d'Amphawa qui se trouve à une heure de route à l'Ouest de Bangkok préserve la véritable authenticité de la musique et de la danse traditionnelle thaïlandaise. En logeant une maison d'hôte Thaïe au bord du Maeklong, vous découvrirez de petites écoles de musique. Le fameux violon traditionnel de Baan Phraya Sor est l’une des spécialités de ces écoles.

Impact de la musique et de la danse moderne

La Thaïlande reste très ouverte à l’étranger, bien qu’elle n’ait jamais été colonisée par aucune puissance occidentale. La musique et la danse moderne a commencé à influencer les jeunes Thaïs depuis les années 1930. A cette époque, la musique classique comme le jazz et le tango ont été les plus connus. Aujourd’hui, ce style a laissé la place à des musiques plus modernes comme le pop rock. La musique occidentale y est aujourd’hui très populaire. Dans presque tous les endroits branchés des grandes villes et des lieux touristiques thaïlandais, résonne de la musique mainstream.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Prix d'un appel local
+66 53114796