Centre d'Angkor pour la Protection de la Biodiversité - Guide Thaïlande - Sawa'discovery

Centre d'Angkor pour la Protection de la Biodiversité

Plongez dans un havre de vie sauvage à proximité des temples légendaires d’Angkor, dans la province de Siem Reap. Au Centre d’Angkor pour la Protection de la Diversité, vous pourrez à la fois admirer la faune, tout en observant les travaux de préservation.

Histoire

Créé par Allwetterzoo Münster et la Société zoologique pour la conservation des espèces et des populations, avec le soutien du Dr Stephan Goetz, le Centre d’Angkor pour la Conservation de la Biodiversité (ACCB) a vu le jour en 2003. Première ONG dédiée à la conservation de la nature au Cambodge, le centre est situé dans le Parc national de Phnom Kulen, près de Siem Reap. Il se consacre à sauver les animaux en danger, à les soigner et à les réintroduire dans les forêts à la fin de leur séjour. L’ACCB tient également une place importante dans les programmes de sélection visant à éviter l'extinction de certaines espèces menacées.

Découvrir le Centre d’Angkor pour la Protection de la Diversité

L’ACCB vous attend à une cinquantaine de kilomètres au nord de la ville de Siem Reap. Vous pouvez parfaitement combiner cette visite avec la découverte du site historique de Banteay Sray. Au-delà de la citadelle rose, vous plongez au cœur du Parc national de Phnom Kulen. C’est dans ce paradis sauvage, au pied de la montagne de Kbal Spean, que l’ACCB a choisi de s’implanter.

La visite du centre nécessite une réservation au préalable. En compagnie d’un guide touristique environnemental, spécialement formé par l’ONG, explorez la splendide faune du parc et découvrez les projets de conservation passionnants mis en œuvre sur place.

Un rempart contre les ravages de l’homme

Au Cambodge, le fléau de l'exploitation forestière illégale perdure, notamment autour de Siem Reap où les activités humaines depuis l'ère de l'empire khmer ont dévasté les habitats naturels et mis en péril la faune qui en dépend. Les projets tels que l’ACCB permettent de contrer ce destin tragique des animaux. S’élevant comme une forteresse contre les braconniers, le centre offre un sanctuaire sûr, accompagné d’une gamme de soins aux espèces en danger. En même temps, l’ONG sensibilise les communautés locales et récupère les animaux détenus illégalement.

Plus d’une quarantaine d’espèces sauvées

Pendant la visite, le guide vous présentera les animaux sauvés et soignés dans le centre. Les résidents changent à mesure que les individus sont réintroduits dans la forêt. Cependant, on y trouve généralement des oiseaux, des singes et d’autres espèces indigènes.

Avec environ 45 espèces fauniques et un total de 550 animaux, dont des gibbons, des langurs argentés, des tortues, des petits carnivores, des paons et une variété de rapaces, le centre offre une expérience riche en diversité. Ne manquez pas les majestueuses grues antigones parmi les grands échassiers.

Profitez de cette opportunité unique pour rencontrer la faune réintroduite dans les temples d’Angkor. En plus des gibbons à poils, vous pourrez apercevoir une collection de petits primates. Laissez-vous envoûter par leurs cris distinctifs, tout en vous délectant du paysage mystique du site archéologique.

Comment s’y rendre ?

Situé à 50 km au nord de Siem Reap et à 12 km de Banteay Sray, le Centre d’Angkor pour la Protection de la Biodiversité est accessible via la route nationale 67. A Siem Reap, différents moyens de transport s’offrent à vous pour rejoindre le site. Les tuk-tuks sont les alternatives les plus abordables, mais si vous voulez voyager dans le confort, préférez les taxis. Avant de partir, assurez-vous de négocier les temps d’arrêt pour chaque visite.

Horaires et tarifs

L'ACCB accueille les visiteurs du lundi au samedi, avec des départs ponctuels à 9h et à 13h, pour des visites d'environ 1h30 depuis la porte d'entrée près du parking de Kbal Spean. Il est crucial d'arriver à l'heure, car les visites tardives sont évitées pour des raisons logistiques et pour minimiser le stress des animaux. Pour les groupes de plus de 15 personnes, veuillez réserver au moins 48 heures à l'avance.

Quant aux frais d'admission, bien qu'il n'y ait pas de tarif fixe, un don minimum de 3 USD est suggéré. En tant qu'organisation à but non lucratif, l'ACCB utilise l'intégralité des fonds récoltés pour la nourriture des animaux, l'entretien des infrastructures et le soutien aux communautés locales. Aucun profit n'est retiré par l'administration.

4 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Sylvain de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
WhatsApp: +33 (0)7 52 06 12 15