Wat Khao Khun Phanom

Bâti au sommet de la montagne du même nom, le Wat Khao Khun Phanom est, avec son labyrinthe de grottes karstiques, un but de pèlerinage prisé des voyageurs à Nakhon Si Thammarat, province de la Thaïlande du Sud.

L’ambiance oscille entre randonnée, spéléologie et méditation. Est-ce un lieu de retraite pour les moines bouddhistes ? Est-ce un vaste complexe de grottes naturelles ? Ou s’agit-il d’un repaire de trésors archéologiques qui rappelle le luxe et l’opulence du royaume d’Ayutthaya ? Le Wat Khao Khun Phanom est un peu un mélange de tout ça. Un escalier de pierre monumental conduit les touristes à l’entrée de la grotte. De galerie en galerie, de vieilles statues de l’idole Bouddha et autres objets sacrés ravissent le regard. Des souvenirs du roi Taksin Le Grand – le fondateur du royaume de Thonburi – livrent le visiteur à la méditation. La variété des formations calcaires, la douceur et la quiétude des lieux, la vue riante sur la montagne font du Wat Khao Khun Phanom un temple incontournable. Il est situé à Ban Ko, un petit village de Phrom Khiri, dans la province de Nakhon Si Thammarat, au sud de la Thaïlande.

Histoire

Le temple a une importance historique non négligeable, puisque sa fondation date d’aussi loin que la période Ayutthaya (la deuxième capitale historique de la Thaïlande après la chute de Sukhothai). Preuve en est le mur de brique qui encercle le pourtour de la grotte, construit dans le même style que les fortifications de la vieille ville.

L’histoire du temple est liée au roi Taksin Le Grand, qui aurait trouvé asile dans les profondeurs de la grotte après avoir été chassé du trône. Contrairement à ce que racontent les annales officielles, celui-ci n’a pas été exécuté, mais ses proches l’ont aidé à s’enfuir en prenant sa place. D’où viennent les remparts circulaires qui bordent la crête, une nécessité stratégique pour mettre le prisonnier sous bonne garde. D’après une autre légende, Khao Khun Phanom aurait été érigé sur l’ordre de Chao Nara Suriyawong, un notable qui a gouverné la province durant la seconde moitié du xviiie siècle. Il l’aurait fait construire pour le compte de sa fille Kesini, qui voulait un palais d’été où se reposer. Cela dit, la majorité des villageois croient que le temple est le refuge de Taksin Le Grand jusqu’à sa mort en 1782. Là eut lieu la cérémonie d’ordination du souverain de Thonburi. Là il passa le reste de sa vie, lorsqu’il adopta la carrière monastique faute de ne pouvoir retourner à la cour, après que Yodfa Chulaloke, son compagnon d’armes et de combat, l’a trahi et usurpé le pouvoir.

Les gens de la région chérissent la mémoire du roi Taksin, en qui ils voient un modèle d’héroïsme et de vaillance. Ils se sont mis d’accord pour ériger une statue de Taksin dans sa tenue de soldat et une autre dans sa tenue de prêtre.

Aujourd’hui

Si le temps vous manque pour visiter tous les lieux sacrés de la province, allez voir le Wat Khao Khun Phanom. Monument bouddhiste d’une importance archéologique et historique.

Visite du temple bouddhiste

À l’image des sanctuaires et des monastères bouddhistes, le Wat Khao Khun Phanom est agréablement suspendu sur une hauteur. Les prêtres expriment par là leur volonté de quitter le monde des hommes pour se rapprocher du monde des dieux. Préparez-vous donc à une partie d’escalade. Rien de très difficile, l’altitude moyenne étant de 165 mètres. La montagne Khao Khun Phanom est longue de 750 mètres et large de 500 mètres. Du côté sud-est, une enfilade de grottes spectaculaires apparaît au-dessous des falaises.

Avant de pénétrer à l’intérieur, attardez-vous sur les murailles en brique et les motifs en stuc agrémentés de faïences chinoises qui caractérisent le portail.

L’intérieur du temple abrite une trentaine d’iconographies bouddhistes datant de l’ère Ayutthaya. En vous faisant accompagner d’un guide, vous en saurez beaucoup plus sur les conventions artistiques de l’époque, notamment en matière de sculpture et d’architecture. Les images en bronze sont dominantes. L’idole est assise en position de lotus, avec un halo de flamme sur la poitrine et les cheveux tressés et enroulés sur la tête. Certaines images reposent sur des socles décoratifs. Les amoureux d’histoire seront ravis de reconnaître une pierre où le seigneur Bouddha aurait laissé l’empreinte de son pas. Gardez l’œil ouvert sur les stalactites et les stalagmites éblouissantes qui décorent le plafond de la grotte.

À part les magnifiques concrétions rocheuses, la montagne réserve d’autres surprises aux visiteurs. Le centre d’étude scientifique de Khao Khun Phanom se trouve sur la route du temple-grotte. Un petit arrêt s’impose pour avoir une idée des progrès technologiques accomplis dans la région dans le domaine des plantes, des herbes et de la foresterie. Le programme culturel du musée défraie les passions, en ce sens qu’il a remporté en 2010 le prix d’excellence pour les sites touristiques de loisirs de la part de Tourism Thaïland Awards. Sinon, la promenade dans les boisements d’hévéa et de mangoustanier est également recommandée.

Informations pratiques

Horaires d’ouverture et tarifs

Le temple est ouvert tous les jours en dehors des jours fériés. Les horaires de visite sont compris entre 7 h et 18 h. Accès libre.

Comment s’y rendre ?

Le Wat Khao Khun Phanom se trouve à un peu plus d’une demi-heure de route au nord de Nakhon Si Thammarat, la plus grande ville de la province. À notre connaissance, aucun bus public ne dessert l’endroit. Pensez à louer les services d’un taxi moto, d’un tricycle ou d’une voiture privée. Pour y arriver en voiture, il suffit de prendre l’autoroute no 4016 et de continuer droit sur 21 km ; puis, après avoir dépassé le marché de Phrom Lok, vous tournez à droite. Au bout de 2,5 km, vos bons yeux de touristes apercevront la plaque du temple.

Code vestimentaire

Une tenue décente est exigée pour entrer dans les salles de prière. Les vêtements légers et provocants sont interdits, de même que les vêtements trop courts qui mettent à nu les jambes et les épaules. Prenez soin d’enlever les chaussures.

Dans les environs…

Après avoir fini le tour du Wat Khao Khun Phanom, de nombreux sites naturels sont à voir dans les parages :

- La cascade d’Ai Khiao ;

- La cascade de Wang Lung ;

- La cascade de Phrom Lok.

Dans le centre-ville de Nakhon Si Thammarat, le Wat Phra Mahathat, considéré comme un chef-d’œuvre architectural, attire une foule de visiteurs.

0 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42