Memorial Bridge - Guide Thaïlande - Sawa'discovery

Memorial Bridge

De visite à Bangkok, ne manquez pas le Memorial Bridge, un célèbre pont historique agréablement suspendu sur le fleuve Chao Phraya. Le point.

Un voyage dans une autre époque en marchant sur le Memorial Bridge

Toutes les capitales du monde possèdent au moins un pont historique. Vous avez certainement entendu parler du pont Neuf de Paris, ou du pont de Brooklyn qui est le plus vieux pont de New-York. Bangkok, la Cité des Anges, est une ville d’écluses et de canaux. Avec ses marchés flottants, il n’est pas surprenant si les ponts constituent un élément central de son plan d’urbanisme. Parmi les ouvrages d’art majeurs de Bangkok, le Memorial Bridge ou Pont commémoratif mérite toute votre attention. Ses 678 mètres de long font pâle figure au côté des autres ponts de la Thaïlande. Mais il rappelle un important morceau de l’histoire thaïlandaise, à savoir l’avènement sur le trône de la dynastie Chakri. Sa date d’inauguration coïncide avec les 150 ans d’anniversaire de la capitale. Reliant le quartier de Phra Nakhon à Thon Buri, le Memorial Bridge est sans conteste un monument architectural et un symbole fort de Bangkok.

Histoire du pont

Les voyageurs occidentaux le connaissent sous le nom de Memorial Bridge. Mais les Thaïs l’appellent Saphan Phra Phutta Yodfa Bridge, d’après le vrai nom de Rama Ier, le fondateur et le premier souverain de la dynastie Chakri. Son nom abrégé est Saphan Phut.

Ouvert en avril 1932, lors d’une cérémonie d’inauguration présidée par le souverain Rama VII, le pont du Mémorial est le tout premier pont construit sur la rivière Chao Phraya. Il constitue un témoignage vivant de l’histoire de Bangkok. Le pont du Mémorial a été construit à l’occasion du 150e anniversaire de la capitale.

Un pont aux dimensions magistrales

Dans le cadre de ce projet, le Gouvernement thaïlandais a lancé un appel d’offres international. La candidature retenue a été celle de Dorman Long & Co. Ltd, une compagnie britannique spécialisée dans la fabrication de ponts en acier. Le projet doit remplir deux exigences : les dimensions du pont doivent être magistrales pour illustrer l’importance de l’occasion ; le pont ne doit pas contrarier ou ralentir le trafic fluvial.

Dorman Long déclara l’ouverture du chantier le 3 décembre 1929 et avant de l’achever quelques années plus tard. Le pont se compose de trois travées et mesure 230 mètres de long et 17 mètres de large. Il s’élève à 7,5 mètres au-dessus de la voie d’eau. La Società Nazionale Officine Savigliano a été sélectionnée pour étudier et valider la faisabilité technique du projet.

Progrès économique des banlieues

Le motif pour lequel le Gouvernement a fait construire un pont sur le fleuve Chao Praya n’est pas seulement la volonté de commémorer un passé glorieux ; il entend surtout développer le réseau routier. L’un des impacts les plus notables est le désenclavement de Thonburi, qui était une banlieue laissée pour compte avant l’ouverture du pont. Parallèlement à la construction du Memorial Bridge, le ministre thaïlandais des Travaux Publics a financé de gros projets routiers à Thonburi, dont la route Prajadhipok et le rond-point Wongwian Yai.

Aujourd’hui

Même s’il ne joue pas dans la cour des grands, même si les visiteurs lui préfèrent le Grand Palais ou le Wat Pho qui se trouvent juste à deux pas, le pont commémoratif n’en est pas moins un endroit agréable à visiter. Sa particularité est d’être un pont levant, mais les dispositifs de levage furent mis hors service depuis 1981. Ne serait-ce que pour une promenade en famille, une pause photo ou un voyage au temps des premières années de Bangkok, le Memorial Bridge vaut le détour. Près de Phra Nakhon, le cœur historique de Bangkok.

Promenade sur le Memorial Bridge

Le pont du Mémorial se visite à pied, avec une zone spéciale dédiée aux piétons.

À l’entrée du pont, admirez l’imposante statue d’un Rama Ier assis sur son trône royal. L’œuvre est datée et signée par Corrado Feroci, un sculpteur italien de renom qui a vécu à Bangkok. Le prince Naris, fils du roi Mongkut, a réalisé un jardin ornemental pour encadrer la statue.

Le pont aux rampes métalliques vert olive évoque fidèlement la vieille ville. En progressant sur le pont, vous aurez un joli coup d’œil sur les gratte-ciels de verre. Vous serez éblouis par le va-et-vient des bateaux à longue queue, les uns transportant des plaisanciers, les autres charriant une gamme de biens et de marchandises. Juste à proximité se trouve le Pak Khlong Thalad, le plus grand marché de fleurs fraîches de la capitale.

À l’autre extrémité du pont, du côté de Thon Buri, se dresse la statue équestre du roi Taksin Le Grand. L’auteur de l’ouvrage est le même que celui qui a érigé la statue de Rama Ier. Cependant, Corrado Feroci ne l’a construit que 22 ans plus tard.

Ne manquez pas le marché nocturne du Memorial Bridge qui commence à 20 h et ne se termine qu’à minuit. Textiles, accessoires de mode, jouets, produits de seconde main… Le marché est un véritable eldorado pour les chasseurs de bonnes affaires !

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

Le Memorial Bridge est accessible à 10 minutes de voiture du quartier de Phra Nakhon. La plupart des touristes s’y rendent en voiture. Mais il est également possible d’emprunter le bus, le BTS et le songthaew.

Dans les environs

Après la balade sur le Memorial Bridge, dirigez-vous vers les temples, les monuments et les places célèbres à proximité :

- Le Wat Arun, un temple bouddhiste étincelant ;

- Le Grand Palais,

- Le Temple du Bouddha d’Emeraude, qui abrite la statue de Bouddha la plus vénérée du pays ;

- Le Monument de la Démocratie.

0 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Emelyne de "Sawa'discovery". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 42